Alstom va accroître l’efficacité de la centrale PP12 de Riyad

Alstom Thermal Power** a annoncé jeudi avoir signé un contrat de plus de 100 millions d’euros avec les entreprises Arabian Bemco Contracting Co. et GS E&C, pour la fourniture d’un cycle vapeur destiné à la centrale au gaz PP12 de Riyad.

La centrale N°12 de Riyad est située à 100 kilomètres à l’ouest de la capitale saoudienne. Une fois achevée, cette centrale affichera une capacité de production nette de 2.175 MW, à des températures élevées avec un haut rendement. La centrale utilisera les gaz d’échappement provenant des turbines à gaz pour produire de la vapeur et assurer le fonctionnement des turbines à vapeur, tout en optimisant l’utilisation du combustible grâce à un design de cycle combiné hautement performant. La mise en service de la centrale est prévue en 2015.

Ce contrat comprend la fourniture de 2 groupes turbo-alternateurs à vapeur de 342 MW et de huit générateurs de vapeur à récupération de chaleur (HRSG). Il s’agit de la première offre de cycle vapeur d’Alstom sur le marché saoudien. Cet équipement sera proposé dans le cadre d’un tout nouveau pack intégré, qui permettra d’accroître de 4 MW supplémentaires la puissance de la centrale.

« Nous sommes fiers de travailler avec Bemco sur cet important projet d’infrastructure pour SEC et pour le pays. Alstom propose une technologie de cycle vapeur leader sur le marché qui permettra d’accroître l’efficacité et la performance de la centrale. Nous nous réjouissons que ce projet vienne renforcer les relations de partenariat nouées avec SEC dans le cadre de l’intervention d’Alstom sur la centrale de Shoaiba » a déclaré Nader Abdellatif, Président d’Alstom en Arabie saoudite.

Bien implanté au Moyen-Orient, Alstom a déjà amélioré le rendement de centrales de grands producteurs d’énergie avec l’adjonction d’un cycle vapeur : au Koweït, pour la centrale au gaz d’Az-Zour, ce qui augmentera de 400 MW la capacité actuelle de l’installation ; en Egypte, pour la centrale au gaz naturel et au distillât lourd (fuel) de Damietta 1-3, à laquelle Alstom a adjoint un cycle vapeur comprenant trois turbines à vapeur de 139 MW ; et à Dubaï, pour le complexe de fonderies d’aluminium Condor/Kestrel de 125 MW à Jebel Ali, pour lequel Alstom a fourni trois turbines à vapeur de 125 MW. Enfin, Alstom a ajouté deux turbines à vapeur de 103 MW à la centrale au pétrole résiduel et au gaz naturel de Kot Addu, au Pakistan.

** Secteur d’Alstom dédié aux équipements et services de production d’électricité d’origine thermique

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz