Alteo inaugure une unité de cogénération (12 MWe) sur son site de Gardanne

La nouvelle unité de cogénération dotée d’une puissance de 12 MWe a été inaugurée la semaine dernière sur le site Alteo de Gardanne ; couplée à une installation de récupération de chaleur, cette unité permettra de produire 10% de la vapeur nécessaire au fonctionnement de l’usine de Gardanne et d’améliorer l’efficacité énergétique de l’ensemble.

Prévue pour une exploitation de 12 ans, elle représente un investissement de 7 millions d’euros.

« Cette unité de cogénération participe à cette stratégie en nous permettant d’optimiser notre consommation énergétique. Elle s’intègre pleinement dans le cadre de la COP21 et de la transition énergétique en France », a commenté Frédéric RAMÉ, président d’Alteo, société leader mondial des alumines de spécialité.

Grâce à la revalorisation d’une chaudière à l’arrêt depuis 2013, et bénéficiant de technologies récentes, l’unité de cogénération conçue par ENGIE Cofely produira simultanément de l’énergie thermique et de l’électricité.

Elle assurera ainsi la production de 10 % de la vapeur utilisée par Alteo pour son process industriel et permettra d’injecter l’électricité produite sur le réseau RTE (l’équivalent de la consommation d’une ville de 20 000 habitants), libérant ainsi des capacités de transport et de production sur le réseau électrique régional. Le tout avec une performance énergétique accrue de 20% par rapport à des productions séparées.

Cette cogénération s’inscrit dans un plan global d’efficacité énergétique et de réduction des émissions atmosphériques mené par Alteo :

  • Suppression totale des émissions de dioxyde de soufre (SO2)
  • Réduction de 50 % des émissions d’oxydes d’azote (NOx) depuis 2011, avec l’objectif d’une réduction supplémentaire de plus de 35% d’ici 2019,
  • Réduction de 50 % en 20 ans des émissions de CO2, avec l’objectif de réduire de 5% les consommations de gaz et d’électricité et les émissions de CO2 d’ici 2020.

Alors qu’elle vient tout juste de lancer la construction d’une nouvelle station de traitement de ses eaux résiduelles par injection de CO2, Alteo continue ainsi de progresser sur le plan environnemental (réduction des émissions de poussières, gestion et valorisation des résidus de bauxite…) tout en poursuivant son développement économique et en préservant l’emploi industriel en France. Pour rappel, seule usine de production d’alumines en France, Alteo emploie près de 500 collaborateurs (dont 450 sur le site de Gardanne) et son activité génère 1.000 emplois directs au niveau local.

A propos d'Alteo

Alteo est une ETI basée en Provence depuis plus de 120 ans, leader mondial des alumines de spécialité dont les applications se retrouvent dans la vie quotidienne : dans les matériaux de construction tels que le carrelage, dans les composants de produits high tech comme les écrans de smartphone ou de télévision, les batteries des véhicules électriques, les filtres à particules, les supports des puces électroniques...

La société réalise un chiffre d'affaires de 220 millions d'euros, dont plus de 70% est réalisé à l'international. Seule usine de production d'alumines en France, elle couvre plus de 80% des besoins français d'alumines de spécialité et alimente 1000 points de livraison à travers 55 pays. Le groupe compte 450 salariés à Gardanne, et fournit 1000 emplois directs au niveau local.
Partagez l'article
  • 2
    Partages

 



[ Communiqué ]

            

Articles connexes

avatar
  Souscrire  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Guy Weider
Membre

OK, soit, mais….manque de précision ds cette News !
Cette unité de 12 MW est alimentée avec quoi?
« La nouvelle unité de cogénération dotée d’une puissance de 12 MWe a été inaugurée la semaine dernière sur le site Alteo de Gardanne »
Faire de la co-génération « élec » et « chaleur » c’est bien, mais si c’est du charbon ou du fioul c’est tout faux ! Alors, est-ce des EnR? c’est alimenté avec quoi? de la biomasse et si oui quoi et provenant d’où?
Merci de nous dire
Salutations
Guydegif(91)