Altergaz a vendu 2 fois plus de gaz en 2010

Altergaz a déclaré vendredi 11 mars, avoir subi une perte d’exploitation pour l’exercice 2010 qui s’élève à 25 millions d’euros (par rapport à +8 millions en 2009) et une perte nette de 32 millions (par rapport à +4 millions en 2009).

Cette perte est principalement due à la hausse des coûts d’achat du gaz, notamment sur le marché « spot » au deuxième semestre, qui n’avait pas été anticipée au printemps 2010 en raison de la bulle gazière et qui a impacté négativement la performance d’Altergaz.

En effet, l’année 2010 a été marquée par une hausse significative des prix « spots », qui, assez stables au cours du 1er semestre, ont augmenté d’environ 40% entre juillet et décembre (passant d’environ 18 à 25€/MWh), réduisant très sensiblement la décote des prix sur les marchés du gaz par rapport aux prix d’approvisionnement des contrats long terme et renchérissant les quantités de gaz approvisionnées aux conditions des marchés.

La deuxième raison donnée par Altergaz incombe au changement de méthode comptable pour la reconnaissance des coûts d’acquisition clients, conforme à la politique de prudence du groupe Eni, qui impacte négativement le résultat d’exploitation de 6,2 millions d’euros.

Concernant la clientèle professionnelle, le développement commercial s’est poursuivi selon les orientations stratégiques prévues, accélérant le développement sur les moyens et petits consommateurs individuels, avec une augmentation du nombre de sites professionnels de 11 300 à 15 800.
Par ailleurs, le nombre de clients résidentiels a augmenté de 46 200 pour atteindre 104 000 clients dans la continuité de la croissance de 2009 (50 000 nouveaux clients), traduisant la volonté de cibler une clientèle « chauffage gaz » à plus forte rentabilité. Ainsi, la consommation moyenne des clients résidentiels a augmenté de 10,4 MWh à 14,4 MWh.

Sur les marchés cibles des professionnels, résidentiels et entreprises locales de distribution, les ventes s’établissent à 14,3 TWh, en progression de 56% sur celles de 2009. Après intégration des ventes sur le marché spot, les ventes totales en 2010 sont de 22,2 TWh, contre 11,1 TWh réalisés en 2009, soit une progression de 100%.

Le niveau de chiffre d’affaires a atteint 603 millions d’euros, en progression de 75% sur celui de 2009. Ce résultat est à mettre en correspondance avec la progression des volumes évoquée précédemment.

Le titre d’Altergaz, coté sur le Marché Libre, a connu durant l’année 2010 une forte progression passant de 30 à 70 euros entre le 1er janvier et le 31 décembre.

Pour l’année en cours, la société confirme ses ambitions de croissance sur ses marchés cibles. Sur les segments des clients professionnels, elle poursuivra son rythme de captation de nouveaux clients et de renouvellement des contrats venant à échéance.

Sur le segment des clients résidentiels, Altergaz intensifiera sa stratégie de ciblage des clients particuliers de bons niveaux de consommation (moyenne unitaire supérieure à 15 MWh) et de solvabilité, ainsi que ses campagnes de rétention pour maximiser le retour sur investissement de ses coûts commerciaux.

Conformément aux échéances contractuelles, la société indique qu’elle a débuté la renégociation de son contrat d’approvisionnement à long terme avec Eni.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz