Angola : Total découvre du pétrole en offshore profond

Total a annoncé avoir fait une découverte d’hydrocarbures dans la zone nord-est du bloc 17/06 en offshore profond en Angola par le biais de sa filiale TEPA, associée à la Sociedade Nacional de Combustíveis de Angola (Sonangol E.P.).

Foré par une profondeur d’eau de 445 mètres, le puits Canna-1 a découvert des hydrocarbures dans des réservoirs du Miocène et a produit plus de 5 000 barils par jour d’une huile de très bonne qualité (33° API) en test de production.

Sonangol demeure le concessionaire du Bloc 17/06 alors que TEPA Limited en est l’opérateur, avec une participation de 30%.

Les associés de Total sur le Bloc 17/06 sont Sonangol Pesquisa e Produção S.A. (30%), Sonangol Sinopec International (SSI) Seventeen Limited (27,5%), ACREP Bloco 17 S.A. (5%), Falcon Oil Holding Angola S.A. (5%) et PARTEX Oil and Gas (Holdings) Corporation (2,5%).

En 2010, la production opérée de Total en Angola a atteint 460 000 barils équivalent pétrole par jour (bep/j), provenant essentiellement des blocs 17, 0 et 14.

Angola : Total découvre du pétrole en offshore profond

Principal actif de Total en Angola, le Bloc 17, opéré par le Groupe avec une participation de 40%, est situé en offshore profond et est composé de quatre pôles majeurs : Girassol-Rosa et Dalia actuellement en production, Pazflor, projet en cours de développement pour un démarrage de la production au deuxième semestre 2011, et CLOV (articulé autour des découvertes de Cravo, Lirio, Orquidea et Violeta), dont le développement a récemment été lancé.

Total est également opérateur du Bloc 32 situé en offshore très profond, dans lequel il détient une participation de 30%. Douze découvertes ont été réalisées, confirmant le potentiel pétrolier du bloc. Des études de développement sont en cours pour une première zone de production située dans la partie centre/sud-est du permis.

Par ailleurs, le projet Angola LNG de construction d’une usine de liquéfaction près de Soyo est conçu pour commercialiser les réserves de gaz naturel du pays. Ce projet, dans lequel Total détient une participation de 13,6%, sera alimenté, dans un premier temps, par du gaz associé provenant des gisements des blocs 0, 14, 15, 17 et 18. L’usine est en cours de construction pour un démarrage de la production prévu en 2012.

Partagez l'article

 



            

Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz