Enerzine

Antartique : trou record dans la couche d’ozone

Partagez l'article

Lundi, l’Agence spatiale européenne (ESA) a annoncé que la couche d’ozone au dessus de l’Antartique affiche cette année, les pertes les plus importantes jamais enregistrées dans le cours d’une seule année.

Les mesures de la couche d’ozone effectuées par les satellites de l’ESA font apparaître une perte de 40 millions de tonnes (Mt) en octobre, dépassant le précédent record de 39 Mt enregistré en 2000, indique l’agence dans un communiqué.

Ce déficit est calculé en mesurant la superficie et la profondeur du trou dans la couche d’ozone, située dans la stratosphère à environ 25 km au-dessus de la Terre.

L’ozone, une molécule issue de l’oxygène, permet de filtrer les rayonnements dangereux des ultra-violets du soleil qui endommagent la végétation et peuvent provoquer des cancers de la peau. La couche d’ozone qui protège ainsi la terre est endommagée par la production et l’usage du produits chimiques, spécialement le chlore et les chlorofluorures de carbone (CFC, gaz d’aérosols et réfrigérants).

Voir aussi :

Le trou d’ozone pourrait se refermer après 2060


Partagez l'article

 



    Articles connexes

    Poster un Commentaire

    Soyez le premier à commenter !

    Me notifier des
    avatar
    wpDiscuz