Enerzine

Appel à projets : « sûreté nucléaire et radioprotection »

Partagez l'article

Le contenu de l’appel à projets sur la thématique « Recherche dans le domaine de la sûreté nucléaire et de la radioprotection » vient d’être précisé par le gouvernement.

Le 27 juin 2011, Nicolas Sarkozy avait annoncé le renforcement de la recherche dans le domaine de la sûreté nucléaire et de la radioprotection. Même si la France dispose d’une expertise reconnue dans ces domaines, l’accident nucléaire de Fukushima a mis en évidence la nécessité d’approfondir les connaissances sur certaines thématiques jusque là non explorées.

L’appel à projets « Recherche dans le domaine de la sûreté nucléaire et de la radioprotection » doit selon le gouvernement permettre de stimuler les recherches en vue de :

  • tirer des enseignements des conditions ayant conduit à des accidents nucléaires majeurs, et tout notamment celui survenu à Fukushima le 11 mars 2011, et de tenir compte des premières conclusions des évaluations complémentaires de sûreté annoncées par l’Autorité de sûreté nucléaire le 3 janvier dernier ;
  • étudier les modalités de gestion de l’ensemble des accidents nucléaires majeurs survenus à ce jour par les exploitants et les autorités publiques ;
  • étudier l’impact de ces accidents en matière de rejets de matières radioactives, leur impact sur la santé et l’environnement et les conditions de la reconquête des territoires contaminés ;
  • l’application en France de ces enseignements aux installations nucléaires actuelles et futures de conception nationale, afin d’en augmenter la sûreté de fonctionnement, la capacité de résistance et l’efficacité de leurs mécanismes d’urgence en cas d’événements extrêmes.

Les champs de recherches éligibles, déterminés en concertation avec les acteurs académiques et industriels, sont les suivants :

  • les méthodes de définition des risques naturels, et les méthodes d’évaluation et de mitigation associées ;
  • la simulation du comportement des installations en cas d’accident grave, dans une démarche de défense en profondeur ;
  • la gestion de crise et la gestion post-accidentelle, notamment dans des situations de catastrophe naturelle ;
  • les moyens à mettre en oeuvre pour la protection de l’homme et de l’environnement.

Les projets qui peuvent être soutenus au titre du présent appel à projets sont :

  • des projets de recherche et développement portant sur la sûreté des installations nucléaires civiles en fonctionnement, en construction ou en préparation et sur les dispositifs de radioprotection associés ;
  • des infrastructures et des plates-formes de recherche ouvertes et collaboratives qui permettent de conduire des recherches dans le domaine de la sûreté nucléaire ou de la radioprotection.

Cet appel à projets est doté d’une enveloppe de 50 millions d’euros et sa gestion a été confiée l’Agence nationale de la recherche.


Partagez l'article

 



    Articles connexes

    Poster un Commentaire

    Soyez le premier à commenter !

    Me notifier des
    avatar
    wpDiscuz