Appel Manifestations d’intérêt: Biocarburants avancés

Plusieurs ministres français dont, ceux de l’Ecologie, de L’Economie, et du Transport ainsi que le Commissaire général à l’Investissement (René Ricol), ont annoncé lundi, le lancement d’un appel à manifestations d’intérêt, piloté par l’Ademe et dédié aux « Biocarburants avancés ».

Dans le cadre européen de lutte contre le changement climatique, incluant la baisse des coûts des carburants et la réduction de la dépendance énergétique, Bruxelles s’est fixé comme objectif d’utiliser 10% de sources renouvelables à horizon 2020, dans le secteur du transport.

Selon l’Europe les biocarburants doivent contribuer à atteindre cet objectif tout en conciliant leur développement avec "la protection de la biodiversité et l’approvisionnement alimentaire."

C’est pourquoi, les membres du gouvernement rappellent que seuls les biocarburants "justifiant d’une réduction élevée d’émission de gaz à effet de serre par rapport aux carburants fossiles pourront être comptabilisés". Et, seront exclus les biocarburants "produits sur des terres de haute valeur environnementale ou présentant un important stock de carbone".

Afin de ne pas mettre en concurrence la sécurité énergétique avec la sécurité alimentaire les biocarburants devront, pour épargner les cultures vivrières, pouvoir être produits à partir de ressources plus diversifiées.

Parmi les pistes de recherche, les biocarburants avancés, issus entre autres de la biomasse lignocellulosique (bois, paille…), des algues et de manière plus générale du vivant, apparaissent prometteurs.

Appel Manifestations d'intérêt: Biocarburants avancés

Par exemple, les microalgues permettraient d’envisager des rendements à l’hectare largement supérieurs à ceux des espèces oléagineuses, les pailles de blés ou autres déchets végétaux peuvent être transformées en alcool ou en gaz, certaines bactéries permettent de transformer de manière efficace les déchets de bois en sucres pour la production d’éthanol.

Dans ce contexte, l’appel à manifestations d’intérêt (AMI) vise à soutenir la fabrication de biocarburants avancés:

  1. valorisant des déchets organiques, résidus agricoles et produits connexes de l’industrie du bois,
  2. utilisant la capacité de certains micro-organismes à produire de la matière organique,
  3. ou possédant une plus forte valeur énergétique (ex : les alcools supérieurs) ou mieux adaptés à certaines applications (transport aérien par exemple).

Il s’adresse à tous les acteurs intéressés, notamment les constructeurs automobiles, fournisseurs d’énergie, ou laboratoires de recherche et a pour objectifs de :

  1. améliorer les bilans énergétiques, environnementaux et sociétaux des biocarburants,
  2. démontrer la faisabilité de nouveaux procédés de production,
  3. améliorer l’adéquation entre les biocarburants et les moteurs.
Le montant définitif consacré à cet appel à manifestations d’intérêt dépendra de la qualité des projets retenus.
 
La date limite de dépôt des dossiers est fixée au 22 juillet 2011.
 
Pour télécharger tous les documents complémentaire à cet AMI, cliquez ce lien >>>>> ICI
 
Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz