Apple Wind, une éolienne de terrasse à axe vertical

La SEREF développe l’Apple Wind, un concept innovant d’éolienne à axe vertical pensé pour s’adapter aux toits des entreprises et des collectivités.

Un prototype est actuellement testé, 4 autres le seront prochainement, et 150 pré-commandes ont d’ores et déjà été enregistrées (dont Eiffage pour le futur Grand Stade Lillois).

Modèle tri-pales, sans mât, l’éolienne à axe vertical Apple Wind s’adapte aux toits et terrasses d’immeuble. D’une puissance moyenne de 7kW ou 65 kW, l’une de ses particularités réside en la forme de son rotor (partie tournante de l’éolienne) qui repose sur un ensemble breveté de leviers-palier magnétique.

Le profil des pales est la seconde innovation majeure d’Apple Wind, directement issue de la collaboration avec le département Énergétique Industrielle de l’Ecole des Mines de Douai, et qui a fait l’objet d’un brevet déposé en co-auteur avec deux enseignants-chercheurs de l’Ecole. Cette innovation permet notamment de diminuer sensiblement le sillage de la pale.

Capable de capter les vents de toutes directions, Apple Wind est également quasi-silencieuse, non polluante et est en mesure de s’arrêter en cas de vents violents.

Particulièrement rentable sur le marché de la moyenne puissance du fait d’une production de KWh doublée pour un investissement équivalent, Apple Wind se positionne aujourd’hui comme l’éolienne la plus rentable de sa catégorie et vise le leadership d’ici 5 ans.

1 SEREF : Société d’Etudes et de Recherches sur les Energies du Futur.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

9 Commentaires sur "Apple Wind, une éolienne de terrasse à axe vertical"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Mike1200
Invité

voilà un projet surprenant: mais quel toît a bien pu être conçu pour supporter un tel poids(machine+boîte de vitesse à engrenages+alternateur+armoire de couplage au réseau) c’ est bien lourd tout çà….Et ne faut-il pas prévoir des haubans? comment assurer les vibrations et le bruit de tout çà? et que devient l’étanchéité du bitume de ce toît? et puis, sur ce toît, il doit y avoir énormément de turbulances… et des dépressions locales temporaires qui déstabiliseront l’ensemble en rotation…pas évident du tout ce projet… Est-ce bien réaliste?

Eoliste
Invité

à installer dans son jardin ,si on a l’argent et qu’on sait s’organiser;puis aussi quelques batteries lithium-ion pour le stokage si on a l’argent,bien sur.

Nature
Invité

Certes il faudra résoudre les problèmes de structure du toit,mais il s’y trouve  d’autres éléments ,par ex. les émergences d’ascenceurs ou de ventilation,affaire d’ingénieurs en bâtiment. Reste qu’enfin on voit l’éolien se rapprocher des lieux de consommation,et s’écarter des sites naturels;les dimensions raisonnables de ces machines en font une sorte de mobile qui devrait plaire aux architectes.Ph.Starck a déjà déposé un modèle original et esthétique.

Denlaf
Invité

Excellent! Cependant,il y a là une bonne et une mauvaise nouvelle. La bonne nouvelle : l’éolienne continue de s’améliorer au niveau de son efficacité, de sa productivité, de ses coûts de production,etc. . La mauvaise nouvelle : les éoliennes déjà construites et en production deviendront démodées et non-rentables assez rapidement. Consulter des articles sur les énergies renouvelables sur ; http://www.denis-laforme.over-blog.com

trimtab
Invité
Axe vertical et ‘Small Urbain Wind’, encore un autre à ajouter au Windside, Turby, Ropatec, Windwall, Windsave , Swift ……..et autre projets qui semble ignorer les ‘chiiffres’, dont dépend l’energie du vent (limite de Betz, surface balayée, etc).   Pour un regard plus ‘expert’, lire Paul Gipe (www.wind-works.org), dont une petite citation concernant un ces ‘technologies révolutionaires:   “In a 2002 internet scam, a company peddling ventilators as “wind turbines” claimed their product would produce nearly five times more electricity than a conventional wind turbine of the same size. Naturally, for this “superior” performance they would charge 2-3 times more… Lire plus »
Mamouth
Invité

D’accord avec Trimtab .. sauf que la puissance est proportionnelle au carré de la surface balayée, pas le cube (ça, c’est pour la vitesse du vent).

trimtab
Invité

En effet, on perd parfois des pédales dans les complexités mathématiques des mécaniques des fluides. surfacex2 = puissance 2×2 vitessex2 = puissance 2x2x2   trimtab

Erwann
Invité
Depuis les autres Gual Industries etc (ou bcp d’acquéreurs se sont cassé les dents et la tirelire), bcp de nouvelles enseignes (souvent plus opportunistes que philanthropes) se sont lancé dans la brèche ,pleines de belles promesses . Et ceci évidement aux détriments des acheteurs, mais aussi de la collectivité via une fiscalité et d’autres avantages économiques mal orientés ! Cela dit , on reste qd même dans du vraiment écolo (tout le contraire du business des pome à chaleur!) D’ailleurs le jour ou vous trouvez de tels vendeurs de matériels qui prennent des engagement chiffrés et écrits en matière de production… Lire plus »
erwann-29
Invité
Ok .. faut toujours garder un oeuil là dessus car ça évolue de jour en jour…Mais la révolution tant promise n’est toujours pas là, quoi qu’en disent les vendeurs! Surtout niveau rapport prix/productivité réel/ cout maintenance/ durée de vie. Depuis les autres Gual Industries etc (ou bcp d’acquéreurs se sont cassé les dents et la tirelire), bcp de nouvelles enseignes (souvent plus opportunistes que philanthropes) se sont lancé dans la brèche ,pleines de belles promesses . Et ceci évidement aux détriments des acheteurs, mais aussi de la collectivité via une fiscalité et d’autres avantages économiques mal orientés ! Cela dit , on… Lire plus »
wpDiscuz