Application mobile : réduire sa consommation de carburant au volant

Issue d’un projet soutenu par l’ADEME dans le cadre du Fonds démonstrateur de recherche, l’IFP Énergies nouvelles a lancé GECO, une application mobile gratuite qui permet de réduire sa consommation de carburant au volant.

Pour aider le grand public à adopter une conduite plus économe et écologique, GECO guide l’automobiliste dans ses trajets urbains et permet d’améliorer sa conduite.

Objectif ?

Réduire sa consommation de carburant en adoptant une conduite plus souple et en maintenant une vitesse stable. L’innovation se trouve dans les algorithmes intégrés à l’application qui évaluent scientifiquement la conduite avec à la clé : 10 à 15 % d’économie. Car moins consommer, c’est moins dépenser mais aussi émettre moins de polluants et moins de CO2.

Comment ça marche ?

À partir des capteurs existants du smartphone, l’application calcule, en temps réel et en fonction du trajet parcouru, le mode de conduite idéal à adopter. Celui-ci est comparé à la conduite réelle de l’automobiliste. L’écran affiche ensuite le score de l’automobiliste, sa performance énergétique, et lui prodigue des conseils en temps réel pour améliorer sa conduite. Une communauté en ligne d’utilisateurs GECO-drivers 2.0 et sur Facebook permettra également à chacun d’échanger et de comparer ses résultats, et de devenir « Eco-driver »

Un premier pas vers la voiture intelligente et connectée du futur

Application grand public, entièrement gratuite, GECO propose une approche innovante (basée sur des algorithmes qui évaluent en temps réel la conduite), flexible (avec des conseils de conduite, de nombreux paramètres de calculs et un bilan automatisé) mais aussi très facile d’utilisation. Tendance et éco-responsable, cette application préfigure l’intégration de ce type de fonctionnalités dans les futures voitures dites “connectées“.

Application mobile : réduire sa consommation de carburant au volant

"La grande innovation de cette application vient des algorithmes que nous avons développés pour évaluer scientifiquement, et en temps réel, sa conduite. Le coût est nul pour l’utilisateur et le gain peut aller jusqu’à 15 % d’économie de carburant !", a expliqué Alexandre Chasse, chercheur en automatique à IFPEN.

"Notre vision, c’est aussi de développer à terme un label "Eco-driver" à travers la communauté d’utilisateurs de GECO pour créer une attitude éco-responsable partagée par le plus grand nombre, le grand public mais aussi les gestionnaires de flottes professionnelles et les industriels", a ajouté Gilles Corde, Responsable de programmes logiciels et services pour les transports.

"Aujourd’hui, le secteur automobile est confronté à un double défi : trouver des alternatives aux carburants pétroliers et réduire toujours plus la consommation des véhicules. A IFPEN, nous nous intéressons aux problématiques d’efficacité énergétique dans les transports. A cette fin, nous travaillons à l’amélioration des technologies moteur et également à l’intégration des TIC (technologies de l’information et de la communication) : la connexion des véhicules à leur environnement rendra possible de nouvelles fonctionnalités. L’éco-conduite telle qu’elle est abordée aujourd’hui dans GECO n’est qu’un premier pas vers une automobile toujours plus intelligente et connectée", a conclu Philippe Moulin, Responsable du projet GECO .

Philippe Moulin*, responsable du projet GECO (IFP Energies nouvelles)

Comment est née l’idée de créer GECO ?

"Au coeur de l’application mobile GECO se trouvent des algorithmes d’optimisation en ligne issus du savoir-faire des chercheurs en automatique d’IFPEN. Ils ont été développés dans le cadre du projet Ville Mobilité Energie (VME) mené en partenariat avec la PME Vulog. Ce projet nous a permis de d’étudier les problématiques liées à l’éco-conduite, ou plus précisément à l’optimisation énergétique de la conduite. Il s’agissait de formaliser un problème sous forme mathématique, grâce à un modèle de la consommation d’énergie d’un véhicule, et de proposer des méthodes de résolution qui soient utilisables en ligne."

Pourquoi IFPEN s’intéresse à l’éco-conduite ?

"Aujourd’hui, l’automobile est confrontée à un double défi : trouver des alternatives aux carburants pétroliers et réduire toujours plus la consommation des véhicules. A IFPEN, nous nous intéressons aux problématiques d’efficacité énergétique dans les transports. A cette fin, nous travaillons à l’amélioration des technologies moteur et également à l’intégration des TIC (technologies de l’information et de la communication) qui vont occuper dans un futur assez proche une place très importante dans l’automobile : la connexion des véhicules à leur environnement (infrastructure, autres véhicules) rendra possible de nouvelles fonctionnalités. L’éco-conduite telle qu’elle est abordée aujourd’hui dans GECO n’est qu’un premier pas vers une automobile toujours plus intelligente et connectée."

Quelles perspectives pour GECO ?

"GECO va donc être diffusé gratuitement au grand public sur les stores dès le mois de juin. Nous espérons conquérir l’adhésion des « GECO-drivers » et démontrer l’efficacité de nos développements et les performances de nos algorithmes. Nous étudions la possibilité de développer une version GECO pour les vélos. Des partenariats sont, par ailleurs, en cours de négociation pour valoriser et diffuser ces développements."

"Nous menons également des réflexions pour prolonger les développements techniques sur l’efficacité énergétique de la voiture connectée. Nous collaborons avec des laboratoires reconnus dans le domaine pour consolider nos compétences dans le domaine et ouvrir de nouvelles perspectives. Notre démarche consiste ainsi à assurer, en parallèle de la diffusion de nos travaux au grand public, leur valorisation auprès d’acteurs industriels, et la construction d’une compétence scientifique solide."

>>> découvrir l’application : ici

* Philippe Moulin est ingénieur de recherche en automatique à IFP Energies nouvelles. Après diverses expériences dans le secteur de l’automobile il a rejoint IFPEN où il travaille plus spécialement dans le domaine des transports et s’intéresse à l’utilisation des technologies de l’information et de la communication pour traiter des problématiques énergétiques et environnementales.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

2 Commentaires sur "Application mobile : réduire sa consommation de carburant au volant"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
trimtab
Invité
Oui mais……..utiliser le telephone portable au volant n’est pas légale…? Alors suivre sa conduite en ‘temps réel’ avec recommandations en ‘live’, sans regarder l’écran me semble un peu ‘capilotracté’..pour ne pas dire ‘pousse au crime’ ! Pour moi l’eco conduite c’est d’abord une question d’un changement de comportement en acceptant comme préalable la contrainte (qui va s’imposer de plus en plus, qu’on le veuille ou pas..!) qu’on ira moins souvent, moins loins et moins vite…..si vous voulez c’est….slow down you’re going to fast, too far and too often….. Et à partir de ça, il suffit d’appliquer la solution ‘high-tech’ du… Lire plus »
Chokk
Invité

Votre logique est rationnellement irréprochable. Cependant ce genre d’outil ludique peut aider changer nos habitudes en nous fixant des buts visibles, bien que futile. On est dan la même logique que les applications de sport ou de marche à pied. On sait bien que faire du sport c’est mieux, mais c’est pas pour ça qu’on se motive forcément. La petite appli’, c’est le bout de motivation en plus ! Par contre le téléphone au volant… hum… d’accord avec vous.

wpDiscuz