Enerzine

Approvisionnement mondial : la biomasse promise à un bel avenir !

Partagez l'article

La feuille de route, ReMaP 2030, conçue par l’Agence internationale de l’énergie renouvelable (IRENA), donne un rôle crucial pour les technologies biomasses dans l’objectif visant à doubler la part des énergies renouvelables dans le mix énergétique mondial.

Un nouveau rapport, "l’approvisionnement mondial par les bioénergies et les projections de la demande pour l’année 2030," examine le potentiel de la biomasse dans différentes régions du monde ainsi que les diverses technologies existantes permettant une intensification rapide et durable de cette ressource d’énergie renouvelable.

Si toutes les options technologiques envisagées dans l’analyse sont déployées, la demande de la biomasse totale pourrait atteindre 108 exajoules (ou 30.000.000 GWh) à travers le monde d’ici à 2030, ce qui représente 60% de la consommation totale d’énergie renouvelable mondiale. Ce serait égal à 20% de l’approvisionnement total en énergie primaire.

"La bioénergie a tout le potentiel pour jouer un rôle clé dans le mix énergétique mondial" a déclaré Dolf Gielen, le directeur de l’IRENA de l’innovation et de la technologie. "La biomasse provenant de sources durables, comme les résidus, associées à des technologies et processus plus efficaces peuvent démultiplier la production d’énergie issue de la biomasse, du traditionnel vers des formes modernes et durables, en réduisant simultanément la pollution de l’air et sauver des vies."

Le nouveau rapport de l’IRENA montre que près de 40% du potentiel total mondial d’approvisionnement en biomasse proviendrait de résidus agricoles et des déchets, avec un autre 30% provenant des produits forestiers durables.

Approvisionnement mondial : la biomasse promise à un bel avenir !

Cette catégorie biomasse n’entrent pas en concurrence avec les ressources qui sont nécessaires à la production alimentaire telles que la terre et l’eau, et peuvent apporter une contribution significative à la réduction globale des émissions de CO2 sur la voie des 450 ppm, un seuil largement accepté pour limiter d’ici à 2100, la hausse de la température mondiale à 2°C au dessus des niveaux pré-industriels.

L’éclairage de la feuille de route ‘ReMaP 2030‘ publiée en Juin par l’IRENA, montre que porter les énergies renouvelables à 36% du mix énergétique mondial d’ici à 2030 est possible et abordable tout en maintenant le monde sur une trajectoire compatible avec un niveau des 450 ppm de CO2.

>>> accéder au rapport ReMap 2030 de l’IRENA : ici


Partagez l'article

 



    Articles connexes

    Poster un Commentaire

    1 Commentaire sur "Approvisionnement mondial : la biomasse promise à un bel avenir !"

    Me notifier des
    avatar
    Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
    Toutoune
    Invité

    Reste à voir comment cela va réellement être mis en œuvre. Il ne faut pas se faire d’illusions, ce qui prévaut c’est le buisines, quitte souvent à sacrifier l’environnement. En ce qui concerne la gestion des déchets, habituellement il ne faut pas longtemps pour que l’on abandonne les bonnes intentions. Pour arriver parfois à des solutions peu rationnelles. A voir par exemple les dérives du pseudo compostage industriel, qui amène même à faire de l’épandage de plastiques et autres produits polluants sur nos sols agricoles. Sous pretexte de ne pas avoir le choix, ou d’un moindre coût, à court terme…

    wpDiscuz