Areva : 5 années de plus pour la gestion du site de Sellafield

La NDA (Nuclear Decommissioning Authority), agence publique britannique chargée du démantèlement des sites nucléaires, a annoncé la prolongation pour 5 années supplémentaires du contrat de gestion et d’exploitation du site de Sellafield par le consortium NMP (Nuclear Management Partners).

Cette co-entreprise associe URS, AMEC et AREVA.

NMP, par le biais de la société Sellafield, gère et opère le site depuis 2008 pour le compte de la NDA. Son périmètre inclut les installations d’entreposage et de traitement des combustibles usés, les centrales nucléaires arrêtées de Calder Hall et de Windscale (situées en Cumbrie) ainsi que le centre d’ingénierie de Risley (dans le Cheshire).

Avec un effectif de 10.000 personnes, Sellafield est le site nucléaire le plus important au Royaume-Uni et l’un des plus complexes au monde.

Selon Areva, au cours des 5 dernières années, NMP et Sellafield ont acquis une meilleure compréhension des défis du site, atteint des objectifs importants et réalisé des économies significatives : "Des étapes opérationnelles majeures ont été franchies telles que la reprise de combustibles usés très anciens, et les premiers retours de déchets de haute activité vers leurs pays d’origine."

Par ailleurs, le site aurait atteint son meilleur niveau de sécurité industrielle en 2012.

Partagez l'article

 



         

Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz