Areva a atteint la neutralité-carbone en 2007

Dans le cadre d’un programme pluriannuel de réduction de ses émissions de gaz à effet de serre, Areva annonce avoir atteint en 2007 la neutralité-carbone de ses activités.

Le groupe est parvenu à émettre moins de 1 million de tonnes équivalent CO2 durant l’année 2007. Ce résultat est le fruit d’une politique volontariste, étant rappelé que les activités industrielles d’Areva sont intrinsèquement peu émettrices de CO2 grâce à la nature des procédés employés (certains groupes industriels émettent chaque année plusieurs dizaines de millions de tonnes de CO2).

Pour compenser la part des émissions inévitables, Areva a acheté sur le marché des "crédits CO2".

Afin de pérenniser cette démarche de compensation, le groupe a établi un partenariat avec la société EcoAct. Il vise à sélectionner et soutenir, dans les pays d’implantation d’Areva, des projets environnementaux (énergies renouvelables, efficacité énergétique) à forte composante sociale : construction d’entrepôts de stockage frigorifique sans groupe électrogène au Niger, équipement de l’industrie brésilienne de la céramique en biomasse, remplacement du charbon par le gaz naturel dans une usine thermique chinoise, etc.

L’entreprise devrait ainsi continuer à neutraliser ses émissions en 2008, en complément du programme de réduction en cours.

Guy Bousquet, Directeur du Développement Durable et du Progrès Continu, a déclaré : "Areva est l’un des premiers industriels au monde à atteindre la neutralité carbone. C’est beaucoup plus qu’un symbole : non seulement notre offre commerciale contribue à la lutte contre le changement climatique, mais il en va de même pour nos pratiques industrielles".

Partagez l'article

 



      

Articles connexes

Poster un Commentaire

2 Commentaires sur "Areva a atteint la neutralité-carbone en 2007"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Mamouth
Invité

J’attends de voir quand ils auront atteint leur neutralité en déchêts nucléaire ..

zab
Invité

Doit-on croire cette info ? Facile de soit-disant compenser ailleurs ce qu’on dépense ici, très améicain comme tactique. Le démantèlement, le transport des déchets, l’exploitation des mines d’uranium, la fabrique des sarcophage en béton… 0 carbone ? faut arrêter de faire de la pub à cette toute puissante entreprise, soutenus par les tout- puissants élus, bouzillant à tout jamais notre belle planète… avec la conscience tranquille. Allumons nos lampes, sortons nos grosses cylindrées…

wpDiscuz