Areva : contrat de 120 éoliennes offshore en Allemagne

Un porte-parole du groupe français du nucléaire a confirmé l’information révélée par le journal les Echos selon laquelle Areva serait sur le point d’obtenir 2 contrats de fourniture de turbines d’éoliennes en Allemagne.

Dotées globalement de 120 turbines, les deux contrats représenteraient un montant potentiel estimé à 1,2 milliard d’euros, services inclus. "Areva confirme être en négociations très avancées sur deux contrats d’éoliennes en Allemagne", a déclaré à Reuters la porte-parole, sous condition de financements côté acheteur.

Cette commande de turbines qui porte sur son modèle phare de 5 mégawatts (MW) amènerait le portefeuille de commandes de la division renouvelable d’Areva à 3 milliards d’euros.

D’ici fin 2013, la base installée devrait représenter selon le groupe français du nucléaire plus de 120 éoliennes en fonctionnement en Europe.

Fin juin 2011, l’espagnol Iberdrola Renewables et le français Areva avaient conclu un partenariat pour développer conjointement des projets éoliens en mer sur le territoire français.

En mai 2011, une alliance avait été formée entre GDF Suez, Vinci et Areva afin de créer une plateforme industrielle dans les domaines des énergies renouvelables et de la construction. Elle vise à répondre à l’appel d’offres lancé par l’Etat (6.000 MW de puissance installée d’ici 2020) sur 3 des 5 parcs éoliens en mer (Dieppe-Le Tréport, Courseulles-sur-Mer et Fécamp.)

Fin Décembre 2010, Areva avait annoncé avoir remporté un contrat de 400 millions d’euros auprès de Trianel, une association regroupant des électriciens allemands, pour la livraison de quarante turbines M5000 de 5 MW chacune, destinées au parc éolien offshore de Borkum West II, situé en Mer du Nord.

Partagez l'article

 



            

Articles connexes

Poster un Commentaire

6 Commentaires sur "Areva : contrat de 120 éoliennes offshore en Allemagne"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Pastilleverte
Invité

comment ? le diable AREVA ose se lancer dans le renouvelable, et qui plus est dans ce qui se fait de mieux dans l’éolien off-shore ? mais que fait la police ? Une société française en plus ! Horreur, malheur ! Et ne me dites pas que la partie câbles pourrait échoir à Nexans, une autre société française, ce serait le pompom.

renewable
Invité
Areva a eu le droit de se lancer dans l’éolien off shore, mais avec des usines et des emplois en Allemagne. Surtout attendre encore un peu dans le débat actuel sur le nucléaire pour créer des emplois en France et faire monter en puissance le board ENR d’AREVA, on a des EPR à fourguer sur le territoire national! Bon AREVA a planté jeumont, raté Bonus, completement foiré Repower mais a fini par avoir un ticket pour Mutibrid. Quel gâchi en attendant! 15ans de perdus! Tout ça pour quoi? Pour cette bouse d’EPR invendable autrement qu’à perte? Syndrome du Rafale… Dans… Lire plus »
Lionel_fr
Invité
Tombé hier sur les telescripteurs : 1.2md€ pour notre fleuron du nucléaire en pays de Goethe tant haï pour ses infidélités au neutron national. Malgré le désastre Repower, l’unique turbine offshore Multibrid a quand même du succès et dans la foulée du plan social centré sur l’allemagne annoncé une semaine plus tôt, Areva annonce une extention de 20% de ses capacités de fab. éoliennes. On peut aussi présumer qu’une commande pareille va impacter positivement le bilan de l’entreprise. Sans être dans le secret, je devine qu’avec un seul modèle de turbine, la fabrication restera outre-Rhin. Là où les heureux racheteurs… Lire plus »
Bachoubouzouc
Invité
C’est drôle : voilà qui confirme ce que je disais hier sur le mix ENR-nucléaire prôné par le “lobby nucléaire”. Cela confirme aussi sur ce que je disais il y a quelques temps : EDF, Areva, Total et d’autres sont des mastodontes (grâce entre autres au nucléaire) qui investissent eux aussi dans les ENR et qui commencent à rattraper le retard malheureusement bien réel de la France dans ce secteur en rachetant leurs concurrents. Bon, renewable en profite pour se vider d’un peu de bile, lance quelques “vous verrez !”, et Lionel_fr nous dit : “Je remarque aussi le mutisme… Lire plus »
Lionel_fr
Invité
Non bachoubouzouc , je ne vous accuse de rien , je viens ici en paix 🙂 La nouvelle tombe à un moment où le GGP s’arc-boute crescendo sur le coût des EnR , le prix du kwh .. bla Et voilà que cette commande nous rappelle que l’éolien va quadrupler ses ventes sur le 8 prochaines années en France mais aussi dans le monde entier et je me dis que cet argument tombe pile poil dans cette conversation récurrente où tout le monde a confondu prix du kwh et marché des turbines … Je m’en félicite et je félicite Areva… Lire plus »
bruno
Invité

Même si ces éoliennes géantes seront fabriquées en Allemagne, j’aime autant qu’un contrat de cette valeur profite à un groupe français, aussi “diabolique” soit-il (les concurrents étrangers qui sont en lice pour ce contrat sont-ils des enfants de choeur qui ont toujours fait dans les énergies propres ??). Pour l’instant il s’agit de “négociations avancées”, à voir si cela se confirme par un contrat ferme signé et là oui ce sera une petite bonne nouvelle. Ca incitera Areva à prioriser progressivement l’investissement dans les ENR plutôt que des les EPR …

wpDiscuz