Areva : contrat de fourniture de combustible pour la centrale de Gösgen

Areva a annoncé hier avoir remporté un contrat pour la fabrication de 5 recharges de combustible destinées à la centrale nucléaire de Gösgen située en Suisse, dotée d’un réacteur d’une puissance de 1.035 MW bruts.

Dans ce cadre, Areva ajoute qu’elle fournira, à partir de 2018, 180 assemblages de combustible à l’électricien suisse Gösgen-Däniken AG.

Le groupe Areva a construit la centrale nucléaire de Gösgen et fabrique ses éléments combustibles depuis sa mise en service en 1979. L’industriel français modernise actuellement le contrôle-commande grâce au système TELEPERM® XS de sûreté numérique.

"Ce contrat renforce encore les liens historiques entre Gösgen-Däniken AG et Areva. La fourniture à ce client de services portant à la fois sur le réacteur et les combustibles illustre la compétitivité de l’offre intégrée du groupe et renforce notre position de fournisseur nucléaire en Suisse", a expliqué Guillaume Dureau, Directeur du BG Amont d’Areva.

Partagez l'article

 



         

Articles connexes

Poster un Commentaire

12 Commentaires sur "Areva : contrat de fourniture de combustible pour la centrale de Gösgen"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Teredral
Invité

En 2018, début de fourniture du combustible objet du contrat avec AREVA, la centrale de Gosgen aura le même âge que celle de Fessenheim en 2016 et qui semblerait devoir être fermée cette année-là.

Bachoubouzouc
Invité
En effet. Et combien d’intrusions de militants de Greenpeace en Suisse ? – Leurs centrales sont plus vieilles que les nôtres (donc plus dangereuses selon la logique antinucléaire) – Les suisses ne sont pas des bourreaux sanguinaires (contrairement à nous) donc faire des opérations médiatiques chez eux ne devrait même pas être dangereux. – Les suisses ne sont, à ma connaissance, pas équipés de barbellés magiques, donc GP devrait pouvoir trouver autant de “graves failles de sécurité” chez eux que nous. – La Suisse se trouve à la même distance de l’Allemagne que nous, donc ça ne devrait même pas… Lire plus »
Temb
Invité

Un simple coup d’oeil sur le site de GP suisse et vous auriez pu voir la liste des actions qu’ils ont menés dans leur pays contre les différentes sources de pollution dont le nucléaire et leurs vieilles centrales. C’est même leur première campagne : Et regardez le sommaire de leurs action, y’en a un gros paquet. Vous ne voyez que les actions en France, celles qui vous énervent le plus 🙂

Temb
Invité

En cas de flemme voici la liste des actions : Sur la première page 2 concernent la poubelle Mühleberg Je vais finir par me retrouver avocat de tous les écologistes de la terre. En fait je dois être un affreux écologiste, à force.

Bachoubouzouc
Invité
Vous apportez les éléments pour prouver… exactement ce que je dis : Là où en France, Greenpeace mène au moins une action illégale par an, en Suisse elle se contente d’une pétition (votre premier lien), d’exiger une enquête et de manifester devant l’ambassade du Japon (votre deuxième lien). Ca devient limite ridicule la différence de traitement entre le nucléaire français d’un côté et celui du reste du monde de l’autre ! Par ailleurs, j’en profite pour corriger ce que j’ai dit plus haut : Les français sont certes parmi les plus faibles consommateurs de gaz par hab d’Europe, mais les… Lire plus »
Temb
Invité

Vus avez raison ils n’ont pas tenté de s’introduire dans les centrales Suisses, ces lâches. Mais ils mènent de nombreuses actions là-bas aussi. Faut leur donner des idées et leur apporter du renfort ! 😉

Temb
Invité

En même temps la France est aussi le pays le plus nucléarisé au monde 🙂

Bachoubouzouc
Invité
“Faut leur donner des idées et leur apporter du renfort ! ;)” Quoi, Greenpeace Suisse ne pourrait pas avoir les mêmes idées et les mêmes renforts étrangers que Greenpeace France ?? A la réflexion, les actions de Greenpeace doivent être guidées par des considérations bassement légales : En France, on ne risque légalement pas grand chose à s’introduire dans une centrale nucléaire, contrairement à partout ailleurs dans le monde. Raison pour laquelle, en Suisse, ils se sont contentés de projetter ces images depuis l’extérieur, là où en France ils seraient venus s’enchainer sur les structures extérieures. Bref, tout cela démontre… Lire plus »
Temb
Invité

Sauf que Valls et Martin on annoncé le durcissement sévère de la législation française pour que stoppent ces intrusions. Mais en même temps je ne vois pas pourquoi on s’en émeut autant puisqu’il n’y a aucun risque et que cela ne démontre rien 🙂

Bachoubouzouc
Invité

“Sauf que Valls et Martin on annoncé le durcissement sévère de la législation française pour que stoppent ces intrusions.” Et ce sera très bien. “Mais en même temps je ne vois pas pourquoi on s’en émeut autant puisqu’il n’y a aucun risque et que cela ne démontre rien :)” Ne venez pas nous la faire à l’envers : Ce sont les écolos qui s’émeuvent sur tous les plateaux télés à chaque fois que Greenpeace “parvient à pénétrer dans une centrale nucléaire”. Alors excusez nous de réagir !

Temb
Invité

Bah pour une fois que je reprend un de vos arguments classiques 😉 Du genre : on a cassé méthodiquement le développement des ENR en France depuis 10ans et regardez aujourd’hui : ça ne crée pas beaucoup d’emplois ! Comme c’est bizarre!

Dan1
Invité
Je ne voudrai pas être directeur de centrale nucléaire en Suisse quand Sophia Majnoni d’Intignano va apprendre la nouvelle : Voilà le scoop : Beznau I : Arrêt en 2019 (à 48 km de Bâle) Beznau II et Mühleberg : Arrêt en 2022 (à 48 km et 67 km de Bâle) Gösgen : Arrêt en 2029 (à 34 km de Bâle) Leibstadt : Arrêt en 2034 (à 45 km de Bâle) La centrale nucléaire de Gösgen est très très dangereuse car elle est située à seulement 34 km de Bâle et son très très célèbre tremblement de terre de 1356.… Lire plus »
wpDiscuz