Areva: demande de licence pour l’enrichissement US

Début janvier, Areva a remis un dossier de demande de licence aux représentants de l’autorité de Régulation nucléaire américaine (Nuclear Regulatory Commission, NRC) afin d’obtenir l’autorisation de construire et d’exploiter des installations d’enrichissement de l’uranium sur le site d’Eagle Rock (Idaho).

Cette demande constitue une étape importante dans le développement de ces installations d’enrichissement, explique Areva.

Eagle Rock représente un investissement de plusieurs milliards de dollars pour le groupe et devrait créer des centaines d’emplois pendant la construction et l’exploitation. Ce site est dédié à l’enrichissement de l’uranium destiné aux centrales nucléaires. Areva indique qu’il s’appuiera sur un procédé de centrifugation dont la fiabilité et l’efficacité ont été prouvées au cours des trente dernières années.

"Nous allons poursuivre notre collaboration avec la NRC, les habitants de l’Idaho, et les autres parties prenantes afin de construire ce site de classe mondiale qui va être appelé à jouer un rôle majeur dans l’alimentation des centrales électriques américaines propres existantes et à venir", se réjouit Sam Shakir, Président d’Areva Enrichment Services.

Areva doit poursuivre ses études d’exécution pour le site d’Eagle Rock et collaborera avec la NRC au fil de l’examen de la demande de licence. En cas d’approbation par les autorités nucléaires américaines, la phase de construction pourrait démarrer en 2011.

Le 12 décembre 2008, AREVA a annoncé la constitution d’Areva Enrichment Services, LLC (AES) — une nouvelle filiale chargée des services d’enrichissement de l’uranium aux États-Unis et futur propriétaire et exploitant du site d’enrichissement d’Eagle Rock — ainsi que la nomination de Sam Shakir au poste de Président Directeur Général d’AES.

Partagez l'article

 



            

Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz