Areva et Mhi signent avec le département à l’énergie US

L’alliance INRA (International Nuclear Recycling Alliance), conduite par Areva et Mitsubishi Heavy Industries, incluant également Japan Nuclear Fuel, Washington Group International, BWX Technologies, Inc. et Battelle ont signé aujourd’hui un contrat avec le Department of Energy (DOE) pour étudier le développement aux Etats-Unis d’une usine de traitement des combustibles nucléaires usés et d’un réacteur de génération avancée pour les recycler.

Ce contrat s’inscrit dans le cadre du programme Global Nuclear Energy Partnership (GNEP) qui comprend notamment la fermeture du cycle du combustible nucléaire aux Etats-Unis et le recyclage des matières.

GNEP vise à l’amélioration de l’indépendance énergétique du pays, tout en répondant à ses besoins croissants en énergie. Il devra minimiser les risques de prolifération et réduire le volume et la toxicité des déchets.

Dans le cadre de ce contrat, le consortium INRA devra remettre au DOE :

  • Une description des technologies envisagées pour répondre aux objectifs stratégiques de GNEP
  • Un modèle économique pour le développement, l’exploitation et la commercialisation de l’usine de traitement et du réacteur rapide de génération avancée
  • Les premières pré-études d’ingénierie de ces deux unités industrielles.

Areva et MHI prendront en charge le développement technologique et les études de design de l’unité de traitement et du réacteur.

JNFL apportera son expérience acquise sur l’usine de Rokkasho Mura et mènera les études de sûreté de l’unité de traitement.

Battelle assurera la mise en forme des données techniques relatives aux procédés et technologies proposés et préparera le plan de recherche et développement.

BWXT sera pour sa part responsable de la sécurité de l’usine et apportera son soutien aux activités de certification par les autorités de sûreté.

WGI, enfin, apportera son savoir faire en matière d’ingénierie.

"Ensemble, nous pouvons remettre au DOE des données industrielles fiables sur les coûts, le calendrier, et sur le business plan pour déployer le cycle fermé aux Etats-Unis, comme option privilégiée à la gestion des combustibles usés" promet Michael McMurphy, President d’Areva.

L’unité de traitement a pour vocation de récupérer les matières valorisables contenues dans les combustibles nucléaires usés et de les recycler dans un nouveau combustible qui produira de l’électricité dans le réacteur de génération avanc américaines et l’accès à l’expertise mondiale du groupe.

 

 

Mitsubishi Heavy Industries, Ltd. (MHI) , basé à Tokyo, au Japon, est l’un des leaders mondiaux de l’industrie mécanique lourde, avec un chiffre d’affaires de 2,792 milliards de yen pour l’année fiscale 2005. Les différentes lignes de produits et de services de MHI comprennent : construction navale, installations chimiques et de production d’énergie, équipements environnementaux, structures en acier, machinerie industrielle, aéronautique, technologies spatiales, et systèmes d’air conditionné.

Japan Nuclear Fuel Ltd. (JNFL) est au Japon le leader du traitement des combustibles nucléaires civils usés ainsi que des programmes japonais d’enrichissement de l’uranium, d’entreposage et de stockage des déchets, et de fabrication de combustible MOX. A Rokkasho-Mura (Préfecture d’Aomori, Japon), JNFL conduit actuellement les essais pour la mise en service prochaine de la future usine de traitement des combustibles usés japonais. Il y met en œuvre les technologies de traitement dans des ateliers soumis intégralement aux contrôles de l’Agence Internationale de l’Énergie Atomique (AIEA). JNFL a pour mission de développer les technologies du cycle du combustible nucléaire dans un contexte d’utilisation pacifique de l’énergie nucléaire.

Battelle est l’un des plus importants centres mondiaux de recherche et de développement. L’organisation compte 20.000 employés répartis sur 120 sites à travers le monde, incluant 5 laboratoires nationaux dont elle assure la gestion pour le compte du DOE. Le siège de Battelle est situé à Colombus, Ohio. Son budget est de 3,8 milliards de dollars U.S, financés par des contrats de recherche, la gestion des laboratoires nationaux, et la commercialisation de nouvelles technologies.
Organisation à but non lucratif, Battelle soutient activement la promotion et l’enseignement des Mathématiques et des Sciences.

BWX Technologies, filiale en propriété exclusive de McDermott International, Inc. (NYSE : MDR), leader à l’échelle internationale dans les services énergétiques ,possède et exploite depuis un demi-siècle des sites de production d’énergie nucléaire à des fins commerciales et pour le compte du Département de l’Énergie. BWXT est une société sous contrat de la Commission de la réglementation nucléaire (CRN) fabriquant, utilisant et stockant de l’uranium enrichi. BWXT est actuellement sous contrat avec le Département de l’Énergie sur son centre technologique de Lynchburg où elle a démontré que le combustible nucléaire usé pouvait être stocké temporairement, transféré puis reconditionné sans risque.

Principal sous-traitant du Département de l’Énergie américain et des agences qui l’ont précédé depuis 1942, Washington Group International est l’un des leaders mondiaux en matière d’ingénierie, de mise en œuvre d’essais opérationnels et de lancement d’opérations sur des sites nucléaires et non nucléaires complexes. La société a établi son siège social à Boise, Idaho et génère un chiffre d’affaires annuel s’élevant à plus de 3 milliards de dollars. Elle compte environ 25000 salariés répartis partout dans le monde, fournissant des solutions en matière d’énergie, de gestion de l’environnement, de défense, d’activités minières, d’installations industrielles, de transport et d’alimentation en eau. 

 
(src: CP – Areva)
Partagez l'article

 



            

Articles connexes

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "Areva et Mhi signent avec le département à l’énergie US"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Ray
Invité

La décision de l’administration américaine de relancer l’industrie électronucléaire va maintenant se décliner. Le retraitement et le recyclage des matières fissiles au moyen du MOX est un des points clés stratégique d’une industrie électronucléaire performante. Il faut 6 Tonnes de combustible usagé pour faire une Tonne de mélange d’oxydes MOX. C’est donc une source d’économie de combustible neuf de 15% environ.

wpDiscuz