Enerzine

Areva retenu pour le traitement des déchets nucléaires à Sellafield

Partagez l'article

Sellafield Ltd. a retenu l’offre de la coentreprise A.M.A., qui associe Areva et les entreprises anglaises Mace et Atkins, pour le projet SDP (Silo Direct-encapsulation Plant).

Le projet SDP vise à construire une installation sur mesure pour conditionner les déchets métalliques issus du traitement des combustibles Magnox encore présents sur le site. La coentreprise A.M.A. sera chargée des études d’ingénierie, de la chaîne d’approvisionnement, de la construction et de la mise en service de l’installation.

Selon Areva, il s’ouvre maintenant une période de clarification avec la coentreprise retenue et de confirmation des engagements pris vis-à-vis d’A.M.A. tandis que le contrat et l’ensemble des aspects juridiques seront finalisés. L’attribution définitive du contrat reste encore subordonnée à l’accord de la NDA (Nuclear Decommissioning Authority).

Ce projet majeur pour l’industrie nucléaire britannique devrait mobiliser plusieurs centaines de personnes. Il s’appuiera autant que possible sur la chaîne d’approvisionnement locale.

"Areva a su faire valoir son expérience en matière de gestion de l’aval du cycle nucléaire, notamment en Europe et aux Etats-Unis. Nous nous engageons à offrir le meilleur rapport coût-efficacité à l’industrie nucléaire britannique tout en réalisant ces projets selon les meilleurs critères de sûreté, de sécurité et de respect de l’environnement", a déclaré Dominique Mockly, Directeur Exécutif du Business Group Aval d’Areva.

Areva est un partenaire clé de l’industrie nucléaire britannique depuis plus de trente ans et participe notamment au projet de la nouvelle centrale nucléaire de Hinkley Point C.


Partagez l'article

 



    Articles connexes

    Poster un Commentaire

    Soyez le premier à commenter !

    Me notifier des
    avatar
    wpDiscuz