Areva réussit à vendre 2 réacteurs EPR aux chinois

Le Figaro révèle ce matin que la présidente d’Areva, Anne Lauvergeon " a signé un protocole d’accord du même type que celui ratifié par Westinghouse, portant sur la livraison de deux réacteurs de troisième génération EPR. "

Areva a traité directement avec CGNPC (China Guangdong Nuclear Power Corp.), l’un des principaux électriciens nucléaires chinois, basé dans le Guangdong. Le coût du prototype EPR s’établi à environ 3 milliards d’euros si on se base sur le modèle construit en Finlande.

Partagez l'article

 



      

Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz