Areva se fournit en cuves auprès de Mittal

A l’occasion de la visite du Président français, Areva a annoncé jeudi un programme d’investissement au Creusot (Bourgogne) pour augmenter sa capacité de production de pièces forgées nucléaires. Aujourd’hui, 80 % des pièces nécessaires à la fabrication d’un EPR peuvent être réalisées au Creusot. Demain, 100 % le seront, et notamment la fabrication des pièces de cuves.

Ce plan concernera tout d’abord la production de lingots de l’aciérie d’Industeel, filiale d’ArcelorMittal.

Anne Lauvergeon, Présidente du Directoire d’Areva et Aditya Mittal, Directeur financier d’ArcelorMittal, ont ainsi signé jeudi, en présence du Président de la République française, Nicolas Sarkozy, un protocole d’accord pour augmenter la production d’Industeel dédiée au marché nucléaire.

Réparti entre 2008 et 2010, cet investissement permettra à l’aciérie d’accroître sa capacité de fabrication de lingots de 35 000 t à 50 000 t par an.

Le groupe Areva investira également dans sa filiale Creusot Forge, pour continuer à développer sa production de pièces forgées destinées à la fabrication des composants des réacteurs nucléaires (cuve, générateur de vapeur…).

"Cette augmentation de capacité va permettre à Areva de poursuivre le développement de la filière nucléaire française" commente le groupe dans un communiqué. Cette annonce intervenait le jour où Nicolas Sarkozy annonçait la construction d’un nouveau réacteur EPR.

Selon Areva, c’est l’ensemble des acteurs nucléaires régionaux, rassemblés dans le pôle de compétitivité, Pôle Nucléaire de Bourgogne, qui vont bénéficier de cet investissement.  

Partagez l'article

 



      

Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz