Areva se renforce dans l’uranium kazakh

Areva a signé avec la société Kazatomprom un protocole d’accord en vue de renforcer leur partenariat au Kazakhstan.

Aux termes de l’accord, la joint venture Katco, propriété d’Areva à 51 % et de Kazatomprom à 49 %, devrait produire 4 000 tonnes d’uranium par an jusqu’en 2039. Areva assurera la commercialisation de la totalité de cet uranium.

Le groupe fournira un appui en matière d’ingénierie pour la construction de lignes d’assemblage de combustible nucléaire dans l’usine métallurgique de Kazatomprom située à Ulba. Cette installation inclura, dans le cadre d’une société commune détenue à 51 % par Kazatomprom et à 49 % par Areva, une ligne dédiée de 400 tonnes par an d’assemblages-combustibles dont les pastilles seront fournies par Kazatomprom. La commercialisation de ces combustibles se fera à travers une société commune détenue à 51 % par Areva et à 49 % par Kazatomprom.

Les partenaires ont également convenu de développer l’action sociale de la coentreprise Katco dans la région où elle est implantée.

Moukhtar Dzhakishev, Président de la compagnie kazakhe a relevé que "cette signature est le résultat de relations constructives, établies sur le long terme par Kazatomprom et Areva. Elle représente une date-clé au regard de la volonté de Kazatomprom d’établir une compagnie verticalement intégrée, à même de délivrer ces produits à haute valeur ajoutée que sont les assemblages-combustibles."

Pour Anne Lauvergeon, Présidente d’Areva, "[cet accord] contribuera à la diversification de nos réserves et à la sécurité d’approvisionnement en combustible de nos clients. Le Kazakhstan devient ainsi, avec le Niger et le Canada, l’un de nos trois principaux pays partenaires pour l’exploitation d’uranium."

Partagez l'article

 



         

Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz