Enerzine

Areva : une série d’accords stratégiques avec des partenaires chinois

Partagez l'article

A l’occasion de la visite du président de la république sur le sol chinois, la Groupe Areva a annoncé la signature d’une série d’accords-clés pour le développement du partenariat stratégique franco-chinois dans le nucléaire civil avec les entreprises CNNC et CGNPC.

La CNNC (China National Nuclear Corporation) a signé une lettre d’intention pour doter la Chine d’une usine de traitement-recyclage des combustibles usés. Cet accord couvre les spécifications techniques et l’organisation du projet ainsi que les responsabilités et le périmètre de travail de chaque partenaire en vue de la signature du futur contrat de vente de l’usine.

La future usine traiterait les combustibles nucléaires usés des centrales chinoises afin d’en récupérer les matières valorisables et de recycler celles-ci sous forme de combustible. Sa capacité de traitement serait de 800 tonnes de combustibles usés par an.

La China Guangdong Nuclear Power Holding (CGNPC) a signé un accord de coopération industrielle et opérationnelle.

Selon les termes de cet accord, CGNPC, Areva et EDF ont réaffirmé leur volonté d’achever la construction des 2 premiers réacteurs de Taishan et de mener à bien le démarrage de leur exploitation commerciale, ceci également afin d’envisager dans les meilleures conditions le lancement de futurs réacteurs.

Cette coopération prévoit également la contribution d’EDF et d’Areva, dans leur domaine de compétences respectif, à l’amélioration de la sûreté, de la maintenance et de la performance du parc de réacteurs de CGNPC en activité et à son évolution.

Par ailleurs, Areva et CNNC ont confirmé l’avancement de leurs discussions sur la prise de participation potentielle de CNNC dans la filiale d’Areva détentrice de 66,65% de la mine d’Imouraren située au Niger.

"Areva et ses partenaires ont signé des accords majeurs pour l’avenir d’Areva et pour l’avenir du partenariat stratégique entre la France et la Chine dans le nucléaire. Ces accords, qui couvrent l’amont et l’aval du cycle nucléaire, ainsi que les réacteurs, confirment la pertinence de la stratégie globale d’Areva en Chine" a déclaré Luc Oursel, Président du Directoire d’Areva.


Partagez l'article

 



             

    Articles connexes

    Poster un Commentaire

    3 Commentaires sur "Areva : une série d’accords stratégiques avec des partenaires chinois"

    Me notifier des
    avatar
    Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
    s4m
    Invité
    Après une année 2011 catastrophique (perte de 2Mds d’€ dont plus d’1 Mds sur la dépressation d’actifs miniers), Areva a commencé à sortir la tête de l’eau (résultats 2012 quasiment à l’équilibre). Ajouter à cela, les perspectives pour 2013 et années suivantes sont plutôt bonnes (hausse du CA du premier semestre 2013 de 12% lien) : – fourniture de combustible aux US et au Japon, – 4 EPR au RU pour EDF Energy, – 4 Atmea en Turquie, – 1 Atmea en Jordanie, – 1 EPR en Finlande (OL4), – fourniture d’équipements pour la mise à niveau de centrales (diesels… Lire plus »
    Visit1
    Invité

    Pour l instant , rien de tout ça n est signé! Donc du potentiel mais c est tout !! UK , Jordanie …pas de nouvelles commandes de centrales!! La plus probable étant UK,

    s4m
    Invité
    Effectivement rien de tout cela n’est signé. Concernant le nucléaire, le projet UK se fera avec une très forte probabilité (je vois mal le gouvernement britannique tout reprendre de zéro et EDF renoncer sachant qu’ils ont déjà beaucoup investi sur le projet). Pour la Turquie et la Jordanie c’est moins probable tout comme OL4. Mais il reste d’autres projets que n’ai pas cités comme la pologne ou les US (où un EPR pourrait être vendu, sans forcément être exploité par EDF). Il y a également le projet britannique de GDF avec Iberdola (lien) où il serait surprenant que l’EPR ne… Lire plus »
    wpDiscuz