Areva va pouvoir extraire de l’uranium en Mongolie

Le géant du nucléaire français a annoncé samedi la signature d’un accord pour développer des mines d’uranium en Mongolie, créant pour l’occasion la société Areva Mines LLC, qui sera détenue à 66% par Areva et à 34% par Mon-Atom, la société publique nucléaire mongole.

Par ailleurs, un accord concernant une prise de participation de Mitsubishi a également été signé.

Présent depuis 1997 dans le pays, Areva a conduit des travaux d’exploration aboutissant à la découverte de deux gisements d’uranium dans la province de Dornogobi, Dulaan Uul et Zoovch Ovoo dont les ressources sont estimées à 60.000 tonnes.

"Cette coopération, qui associe également notre partenaire Mitsubishi Corporation, est stratégique à double titre. Elle va permettre de développer le secteur de l’uranium en Mongolie et de poursuivre la diversification géographique des activités minières d’Areva" a déclaré Luc Oursel.

** La cérémonie de signatures s’est tenue en présence de M. Luvsanvandan Bold, Ministre des Affaires étrangères de la Mongolie, M. Laurent Fabius, Ministre d’Etat, Ministre des Affaires étrangères de la République française, M. Luc Oursel, Président du Directoire d’Areva et M. Ken Kobayashi, PDG de Mitsubishi Corporation.

Partagez l'article

 



         

Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz