Areva va traiter 235t de combustibles nucléaires usés

Anne Lauvergeon, Présidente du Directoire d’Areva, et Massimo Romano, Administrateur Délégué de SOGIN (Société de gestion des installations nucléaires italiennes) ont signé un contrat de plus de 250 millions d’euros, portant sur le traitement de 235 tonnes de combustibles nucléaires usés.

Ce contrat fait suite à l’accord intergouvernemental signé à Lucques le 24 novembre dernier entre la France et l’Italie. Il prévoit le transport, le traitement et le conditionnement des combustibles usés des installations de Caorso (190 tonnes), Trino (32 tonnes) et Garigliano (13 tonnes).

Les opérations d’acheminement des combustibles à l’usine Areva de La Hague démarreront en 2007. Après traitement, les retours des déchets ultimes en Italie se feront au plus tard le 31 décembre 2025.

"Grâce à la signature de ce contrat, souligne Massimo Romano, l’Italie partage le choix du traitement des combustibles usés avec d’autres pays fortement engagés dans la production d’énergie nucléaire, et rend plus certain et pertinent son projet de démantèlement des anciennes installations nucléaires. Le lancement du traitement permettra de réaliser les opérations d’assainissement et de démantèlement des sites dans les meilleures conditions de sûreté et dans un climat de collaboration fructueuse avec les territoires concernés. Ce contrat avec Areva est pour SOGIN l’occasion de se positionner sur le marché international de l’assainissement et du démantèlement des installations nucléaires".

Pour Anne Lauvergeon, "Ce contrat confirme l’intérêt de l’option du traitement-recyclage des combustibles nucléaires usés, technologie permettant de recycler les matières valorisables après leur séparation des déchets ultimes dont le volume et la radiotoxicité se trouvent considérablement réduits par le traitement. Ce succès commercial constitue une reconnaissance du savoir-faire inégalé développé depuis plus de 30 ans par notre groupe en France. Il confirme l’avance technologique d’Areva dans un domaine à l’avenir prometteur en raison des perspectives de développement du parc nucléaire mondial".

(src : CP – Areva)
Partagez l'article

 



         

Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz