Association Areva / Kepco dans un gisement d’uranium

Le français Areva et le coréen Kepco, l’un des quatre premiers producteurs d’énergie nucléaire au monde, annoncent tous deux leur accord de partenariat dans la société d’exploitation du gisement d’Imouraren, situé au Niger.

Cet accord permettra à Kepco d’entrer de façon indirecte à hauteur de 10 % dans la société d’exploitation "Imouraren SA", détenue conjointement par Areva et l’Etat du Niger.

Grâce à cet accord, le groupe coréen pourra enlever 10 % de la production de la mine sur sa durée de vie ; cet uranium sera exclusivement utilisé pour alimenter ses réacteurs nationaux. Ce projet minier majeur développé à Imouraren montre la volonté de Kepco de sécuriser à long terme ses approvisionnements en uranium,

En juin dernier, Kepco, par le biais de sa filiale KHNP, avait pris une participation minoritaire dans le capital de la société d’exploitation de l’usine d’enrichissement Georges Besse II, dans le sud de la France.

Situé au nord du Niger, à 80 kilomètres au sud d’Arlit, le gisement d’Imouraren est aujourd’hui considéré comme l’un des principaux gisements d’uranium au monde. L’exploitation de la mine, démarrera en 2013 avec une capacité de production initiale de 5 000 tonnes par an. Elle sera conduite par la société "Imouraren SA" et s’échelonnera sur une durée de plus de 30 ans.

** Kepco pour Korea Electric Power Corporation

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz