Au moins un capteur Sensata dans chaque véhicule

Tous les véhicules sont équipés d’au moins un capteur de Sensata selon le chef de groupe du développement capteur chez Sensata Technologies à Almelo (Pays-Bas), l’ingénieur Paul Gennissen.

Cette filiale dont la maison mère est implantée à Attaleboro dans l’Etat du Massachusetts (EU) propose un nouveau capteur qui permet d’optimiser la combustion dans les moteurs diesels. Cette invention a été récompensée par le prix de l’innovation décerné par l’organisation internationale de la technologie automobile. Cette optimisation permettrait de diminuer de 90% les rejets d’azote.

Jusqu’à très récemment, l’optimisation de la combustion dans les moteurs thermiques a toujours été l’affaire de plusieurs essais car on ne connaissait que très partiellement les circonstances de la combustion et la composition du mélange carburant oxygène. Le capteur proposé par Sensata permet maintenant de connaître précisément ces conditions. Ce type de capteur existait déjà mais était réservé à la recherche.

Ce capteur a été élaboré avec le plus grand constructeur de bougie pour moteurs diesels, l’allemand BERU. Il est monté sur la bougie même et ne nécessite donc pas de trou supplémentaire sur la culasse. Le système est à deux étages, une sonde couplée à une membrane dont les vibrations engendrées par la force agissant sur la sonde sont traitées par l’électronique intégrée au capteur. Ce capteur unique utilise la technologie HCCI (Homogenoues charged compression ignition, red).

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz