Enerzine

Avancée majeure vers du solaire à bas coût

Partagez l'article

Une équipe de chercheurs chinois s’apprête à publier les résultats de leurs recherches, qui promettent une avancée importante dans la réalisation de cellules solaires à faible coût.

Les recherches de l’équipe du professeur Wang Peng, de l’Académie chinoise de Sciences, se sont portées sur les cellules de Grätzel, du nom de leur inventeur suisse Michael Grätzel.

Le principe général de la cellule photo électrochimique à colorant, la cellule Grätzel, est de placer entre deux plaques de verre un colorant, relié à des électrodes transparentes. Le procédé a recours à l’oxyde de titane, moins onéreux que le silicium utilisé dans les cellules solaires conventionnelles. Ce procédé est comparé au processus naturel de la photosynthèse.

Les cellules de Grätzel promettent de réduire jusqu’à 5 fois les coûts actuels des panneaux solaires, et offrent d’autres avantages, comme la possibilité d’être appliquées sur des surfaces souples, voire sur des surfaces transparentes, et d’être utilisables des deux côtés.

En revanche, elles souffrent de deux inconvénients majeurs : un vieillissement rapide et une efficacité insuffisante.

Après exposition à de hautes températures, ce type de cellule perd en effet un grande partie de son efficacité. Un point sur lequel l’équipe de Wang Peng, en collaboration avec Michael Grätzel,  a réalisé une avancée majeure : après 1 000 heures d’exposition en plein soleil, leur nouveau modèle conserve plus de 90% de sa capacité de conversion.

Les chercheurs ont également mis au point un nouveau type de colorant, à base de ruthénium, qui stimule les capacités de captation de la lumière. Leur procédé a fait la preuve d’un efficacité de l’ordre de 10%, un record pour ce type de cellule. Un tel rendement à faible coût pourrait ouvrir la voie à une plus grande accessibilité de la production d’énergie solaire, espèrent-ils.

Le détail de leur recherche sera publié le 13 novembre prochain dans le Journal of Physical Chemistry , une publication de l’American Chemical Society.

[DEVIS|14]
Partagez l'article

 



    Articles connexes

    Poster un Commentaire

    2 Commentaires sur "Avancée majeure vers du solaire à bas coût"

    Me notifier des
    avatar
    Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
    Koloco
    Invité

    Je reprends votre texte :  « après 1000 heures d’exposition en plein soleil … »1000 heures représentent 125 jours à 8 heures par jour. Soit tout juste 4 mois !!!N’y aurait-il pas une erreur sur cette valeur ?

    Dicombo
    Invité

    Le nouveau procédé à bas coup trouvé par les chinois est peut être une révolution, mais avant qu’il soit adaptable sur les toitures des particuliers il faudra encore beaucoup d’améliorations, notamment en longévité

    wpDiscuz