Avec Ecotècnia, Alstom entre sur le marché de l’éolien

Alstom vient de conclure l’acquisition de la société espagnole Ecotècnia, spécialisée dans la construction d’éoliennes. Le montant de l’opération s’élève à 350 millions d’euros.

Annoncée le 26 juin 2007, cette acquisition restait conditionnée par le changement de régime juridique de « société coopérative » en « société à responsabilité limitée », explique le groupe dans un communiqué.

Ecotècnia, dont le siège social est à Barcelone, conçoit, fabrique et commercialise une gamme d’éoliennes terrestres allant de 1,3 à 2 MW et développe actuellement un prototype d’une capacité de 3 MW.

La société emploie 765 personnes, et possède cinq usines en Espagne. Ses références portent sur plus de 1500 machines installées ou en cours d’installation dans 70 fermes éoliennes, représentant une capacité totale de 1 433 MW (environ 2 % de la capacité mondiale installée).

En 2007, le chiffre d’affaires d’Ecotècnia devrait dépasser 350 millions d’euros, dont 50 % en Europe hors Espagne.

 
(src : CP – Alstom)
Partagez l'article

 



            

Articles connexes

Poster un Commentaire

2 Commentaires sur "Avec Ecotècnia, Alstom entre sur le marché de l’éolien"

avatar
  Souscrire  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
zl
Invité

Pourquoi utilisez vous ce terme de ferme éolienne. Toute personne vivant à proximité de ces machines vous le dira : vivre près de ces machines n’a rien de bucolique. Pour preuve l’intervention de Notre Président lors du Grenelle de l’environnement qui souhaite que les éoliennes industrielles soient implantées sur des friches industrielles reconnaissant là le caractère d’industrielles à ces installations. Le terme « centrales éoliennes » semble plus approprié.

Sophie
Invité

En fait, on parle plutôt de « parcs éoliens » dans le langage des professionnels de l’éolien.