Avec la technologie 3D, la révolution LED est en marche

La société Aledia a annoncé la fabrication de ses premières diodes électroluminescentes (LEDs) sur des plaques de silicium de 200 mm, en s’appuyant sur une technologie de rupture, à base de microfils GaN sur silicium.

Selon l’entreprise française créée en 2011, le coût de production a été divisé par quatre, grâce aux puces 3D comparé aux LEDs planaires 2D conventionnelles. Une innovation majeure rendue possible, grâce à la levée en 2012 de 10 millions d’euros, lors d’un premier tour de table, qui a réuni des investisseurs français et américains de premier plan.

Sur le marché en pleine croissance des LEDs (qui représentait 13,7 milliards d’euros en 2012 [1]), Aledia veut apporter une réponse à la problématique majeure des coûts. Car pour continuer à développer de nouvelles applications, notamment dans le domaine de l’éclairage, les LEDs doivent être disponibles à un prix nettement moins élevé qu’actuellement. Avec des LEDs fabriquées sur des plaques de silicium de grande taille et des coûts de production très faibles, la technologie microfils constitue une véritable rupture en termes de cout de production.

"Depuis notre tour de table de l’année dernière, avec l’équipe en place, mes deux co-fondateurs Xavier Hugon, Directeur Opérationnel, et Philippe Gilet, Directeur Technique, nous avons développé notre procédé de fabrication de microfils et l’avons transféré sur des plaques en silicium de grande taille soit 200 mm de diamètre par rapport au standard de l’industrie des LED encore de 50 à 100mm", a commenté Giorgio Anania, co-fondateur et PDG d’Aledia. "Désormais, nous optimisons les performances de ces produits et préparons leur lancement sur le marché."

Plus de 6 ans de R&D ont été nécessaires au laboratoire LETI [2] du CEA, basé à Grenoble, pour concevoir la technologie 3D de microfils GaN sur silicium. Cette innovation majeure en cours de commercialisation a été pilotée notamment via les équipes de développement d’Aledia. Ce dernier possède une licence mondiale exclusive sur les brevets du CEA existants et à venir, portant sur cette technologie et ses applications dans le domaine de l’éclairage.

Fondée en 2011, Aledia a réalisé un premier tour de table l’an dernier à hauteur de 10 millions d’euros, qui a convaincu des investisseurs de renommée comme Sofinnova Partners, Demeter Partners, Braemar Energy Ventures, le CEA Investissement, le fonds français de capital-risque du Commissariat à l’Energie Atomique et aux Energies Alternatives.

« Nous sommes fiers de participer à la nouvelle entreprise fondée par Giorgio Anania, qui devrait révolutionner le marché en pleine expansion des LEDs, à la fois en matière de coûts et de performances » a salué Alessio Beverina, de Sofinnova Partners.

« Il s’agit d’une technologie innovante, qui peut changer le secteur des LEDs. Braemar s’engage à soutenir des entreprises comme Aledia, qui ont développé une approche de rupture dans le marché de l’éclairage LED en forte croissance. Nous sommes ravis des opportunités que cet investissement offre et du développement d’Aledia, en termes d’implantation sur le marché comme d’offres produits » a ajouté Jiong Ma, Partner chez Braemar Energy Ventures.

Enfin, Sophie Paturle, Partner chez Demeter Partners, conclue : « Près de 20% de la consommation d’électricité est dûe à l’éclairage, aussi les LED , élément phare de l’éclairage de demain, joueront un rôle déterminant pour gagner en efficacité énergétique. Nous sommes convaincus que la technologie développée par Aledia, capable d’opérer un changement radical en matière de coût de revient des LED, et donc d’accélérer leur adoption, aura un impact important sur le plan environnemental et sur le plan financier . »

[1] Source Strategies Unlimited
[2] Au sein du CEA, le LETI concentre son activité sur les microtechnologies et les nanotechnologies, ainsi que sur leurs applications aux systèmes et composants de communication sans fil, à la biologie et la santé, à l’imagerie et aux Micro-Nano Systèmes (MNS).

Partagez l'article

 



         

Articles connexes

Poster un Commentaire

5 Commentaires sur "Avec la technologie 3D, la révolution LED est en marche"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
bolton
Invité

Super, mais, la production est prévue pour quand ?? En revanche on peut se douter que si une seule entreprise a le brevet, les prix de vente ne seront pas, eux, baissés par 4, il vont se laisser une marge confortable !

fragued
Invité

Il est tout à fait normal pour une entreprise innovante de profiter de sa découverte pour rémunérer les investisseurs qui lui ont fait confiance dès le début. C’est très encourageant de savoir que l’on peut s’engager dans de longues et coûteuses recherches et de pouvoir en tirer les fruits à terme…!!

bolton
Invité

Je suis absolument d’accord avec vous, espérons seulement que cette entreprise n’en profite pas “trop” et permette une réelle démocratisation de la LED pour l’éclairage.. En revanche je ne comprends pas trop si c’est l’équipe de chercheurs du CEA qui ont fondé l’entreprise ou si ce sont d’autres personnes…? Qui a financé les recherches et qui va profiter des retombées ?

fredo
Invité
tout ça manque de transparence ! pourquoi le FSI est-il exclu ? quelle est la part du foncds investissment CEA? où vont être fabriquées les LED en question? vu le profil world company finance, sûrement pas en France ! Les licenses du CEA sont-elles cèdées après consultation de l’Etat actionnaire du CEA? (Montebourg doit adorer ) Le fonds DEMETER a-t-il un accord exclusif avec le CEA pour capter toutes les innovations? Où est le retour pour le contribuable, autre que des royalties qui seront englouties pour le seul fonctionnement du CEA ? Ne serait-il pas temps de mettre de l’ordre… Lire plus »
julianb
Invité

« Car pour continuer à développer de nouvelles applications, notamment dans le domaine de l’éclairage, les LEDs doivent être disponibles à un prix nettement moins élevé qu’actuellement. » Vraiment, je ne vois pas où les LED sont chères. Il suffit de se renseigner un peu et on trouve toutes les matières premières pour pas trop cher. Une lampe pas chère et de qualité, ça existe et c’est facile à trouver. Pas besoin de se priver pour obtimiser son budget.

wpDiscuz