Enerzine

Avec Ribo, EDF ENR investit dans les pompes à chaleur

Partagez l'article

EDF Energies Nouvelles Réparties renforce son implantation sur le marché des énergies renouvelables réparties avec l’acquisition du groupe RIBO SA.

Le groupe RIBO SA, dont le chiffre d’affaires pour l’année 2007 s’élève à 2,2 millions d’euros, développe depuis plus de dix ans des solutions techniques de chauffage par pompe à chaleur  Air/air destinées aux logements individuels et collectifs.

Elle propose un système global de régulation pour le chauffage et le traitement de l’air permettant  d’améliorer le confort tout en maîtrisant les consommations d’énergie dans les logements neufs et  en rénovation, mais également dans les petits bâtiments tertiaires.

Les solutions RIBO permettent de traiter les immeubles collectifs comme les maisons individuelles. Elles garantissent jusqu’à 65% d’ économies d’énergie sur le chauffage des logements et permettent d’atteindre des performances énergétiques conformes aux labels bâtiment basse consommation et Efinergie.

Les solutions RIBO sont installées par des professionnels qualifiés sur l’ensemble du territoire français, souligne EDF ENR, qui explique  cette opération par la volonté du groupe de s’inscrit de développer des offres et un ensemble de services autour du chauffage par pompe à chaleur à haut niveau de performance permettant d’économiser l’énergie et de réduire fortement les émissions de CO2 .


Partagez l'article

 



    Articles connexes

    Poster un Commentaire

    6 Commentaires sur "Avec Ribo, EDF ENR investit dans les pompes à chaleur"

    Me notifier des
    avatar
    Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
    R1777
    Invité
    « Elles garantissent jusqu’à 65% d’ économies d’énergie sur le chauffage des logements et permettent d’atteindre des performances énergétiques conformes aux labels bâtiment basse consommation et Efinergie. »Allégations commerciales archi fausses ! si on réussi à diviser par 3  au niveau du compteur individiuel (avec un vrai cop moyen annuel de 3, pas si sûr d’après  les suivits nationaux ADEME EDF récents!), il faut savoir que l’étiquette énergie rétablie un début de vérité en ajoutant un coef multiplicateur de 2.54 , qui correspond au ratio énergie primaire/energie finale de l’élec française ( l’association Négawatt parle déjà de 3.15!!). En gros les pertes… Lire plus »
    Remi8
    Invité
    Tout à fait d’accord ! L’ADEME s’est en plus positionné au niveau du crédit d’impôt, contre les PAC Air Air sauf si c’est de la rénovation en tt élec ! A votre avis pourquoi ???… Soyons objectif, le systeme en faux plafond Ribo est le moins pire de la air air mais cela reste de la diffusion par air pulsé (convection), avec un confort plus que moyen… (mauvaise stratification de la température dans le logement). De plus, les liquides frigos, même s’ils sont de mieux en mieux retraités, sont plus que catastrophique pour notre chere planete… Pas bête EDF mais… Lire plus »
    fx26150
    Invité
    Bonjour, pouvez vous développer ? « les produits réfléchissant mince arrive serieusement sur les PAC Air air » Il n’est pas étonnant qu’EDF continue dans cette démarche: 1     c ‘est de l’électricité 2 2     EDF E-N a à mon sens vocation à se placer comme acteur essentiel dans la fourniture/installation de biens mettant en oeuvre les ENR. Avec sa force commerciale et sa notoriété, le tournant ENR de l’entrerprise est clairement pris. Je suis surpris qu’il l’ai fait si tôt.  Mais la mutation était obligatoire. Demain Total et consors nous vendront de l’hydrogène. Avec saccades, hésitations, imprécisions et peu de… Lire plus »
    Remi8
    Invité
    Erreur sur la reprise de ma phrase… « le lobying sur les produits réfléchissant mince arrive serieusement sur les PAC Air air » Je voulais dire par la que les forces commerciales multinationales peuvent crées une fausse ionformation, notament sur le raccourci PAC ENR qui est un long débat dans lequel je ne veux pas rentrer. Ceci en imitation à l’abus de langage « isolant mince » alors que le CSTB et l’ADEME ont démontrés l’inneficacité de ces produits, a part en confort d’été et encore… (probleme de mise en oeuvre des isolants par exemple sous chevron et non entre chevrons…) Bref ceci est… Lire plus »
    zelectron
    Invité

    Une fois de plus EDF assoit sa position dominante et en profite au passage pour s’approprier un peu de technologie qu’elle est incapable de découvrir, c’est ainsi que les entreprises monopolistiques continuent à s’enrichir au détriment des PME qui pourtant ne déméritent ni en courage, ni en créativité.

    Geo
    Invité

    EDF EN ne pratique que du rendement à très court terme, au détriment de tout nouveau système renouvelable…… il faut que cela se sache pour au moins 2 raisons……: 1 / leur refus d’investir dans le renouvelable devrait tout de même leur faire du tort à moyen terme…… 2 / pourquoi faire gagner de l’argent à des sociétés qui refusent de pratiquer le minimum pour améliorer le sort collectif…… Tous à nos responsabilités… !!!

    wpDiscuz