Baie St-Brieuc : vers un parc éolien offshore de 500 MW

Nass&Wind Offshore indique à l’issue de la Conférence mer et littoral du 13 septembre dernier, avoir privilégié l’implantation d’un parc éolien offshore au nord-est du Grand Léjon (Côtes-d’Armor), dans la partie sud de la zone proposée par le préfet de la région Bretagne, et cela après plus de 2 années d’études et de concertation.

L’entreprise a souligné à de nombreuses reprises que les caractéristiques de cette zone (vent, bathymétrie, nature des fonds marins) permettent d’envisager une construction et une mise en exploitation rapide, à l’horizon 2015.

Cependant, compte tenu de la décision de la préfecture de région d’élargir vers le nord la zone propice à l’installation d’un parc éolien offshore pour une puissance totale de 500 MW, Nass&Wind Offshore annonce qu’elle "va compléter ses études sur l’ensemble de la zone. Le coût de ces études complémentaires est estimé à plus de 500.000 euros".

L’objectif de ces études est de permettre à l’Etat de disposer de différents scénarios d’implantation offrant le meilleur compromis en termes de faisabilité technique, de coût de réalisation, de délai de mise en exploitation et d’acceptabilité globale du projet. C’est en effet à l’Etat qu’il reviendra, dans le cadre de l’appel d’offres devant être prochainement lancé, de sélectionner le meilleur projet sur la base du prix d’achat de l’électricité proposé et du délai de mise en service des installations.

Parallèlement à ces études, Nass&Wind Offshore entend poursuivre ses discussions avec les pêcheurs professionnels et leur formuler de nouvelles propositions sur la base du document publié en août 2010 par le comité régional des pêches de Bretagne. Ce document précise « les différentes conditions et mesures à mettre en œuvre afin de permettre une meilleure cohabitation possible entre parc éolien et activités de pêche professionnelle » et constitue selon Nass&Wind Offshore une bonne base de travail.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

9 Commentaires sur "Baie St-Brieuc : vers un parc éolien offshore de 500 MW"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
michel123
Invité

Les français étant ce qu’ils sont c’est à dire exigeants , râleurs , procéduriers , paperassiers et irresponsables ce genre de projet n’est pas prêt de voir le jour .

Samivel51
Invité

Ne peut-on pas faire d’une pierre deux coups, en fixant des hydroliennes à la partie immergée des pylones de ces éoliennes? On pourrait avoir un couple d’hydroliennes (une de chaque coté du pylone), qui pivoteraient autour de ce pylonne pour faire toujours face au courant. Autre avantage: les hydroliennes pourraient etre remontees a la surface le long du pylone pour la maintenance.

moise44
Invité

Je me souviens qu’il y a quelques jours, plusieurs commentateurs de enerzine criaient que la bretagne n’avait qu’a faire de son indépendance une réalité parce qu’elle refusait les énergies renouvellables pour de mauvaises raisons… J’avais alors répété que les renouvellables (éolien ou solaire) nécéssitaient des centrales thermiques de pointe et/ou d’appoint, du simple fait que les ENR sont intermittentes en général. Donc la centrale thermique de 500MW équilibrera parfaitement tout çà ! Lien vers l’article :

matcoy
Invité

Les Côtes d’Armor sont une terre d’énergies renouvelables : trois projets sont prévus d’ici 2012. – Les hydroliennes au large de Paimpol-Bréhat, portées par EDF – La centrale photovoltaïque, qui sera mise en place par EDF Energies Nouvelles – Ce projet, porté par Nass’n Wind De plus, certaines EnR permettent de produire en continu comme les hydroliennes. Seul le sens de rotation des pâles change avec la marée.

Samivel51
Invité

Les hydroliennes ne produisent pas à l’étale (marée haute ou marée basse).

Salina
Invité

Les hydroliennes marines produisent s’il y a du courant marin… Et on n’attend quoi pour valoriser par méthanisation les déchets agricoles et d’élevages en Bretagne, car avec ça on n’aurait pas besoin de centrale à gaz et ça donnerait un complément de revenu aux paysans !

Dan1
Invité

“Combien touchent ces messieurs les préfets pour installer des éoliennes étrangères qui n’apporteront aucune main d’oeuvre sur place car trop spécialisée.” J’aurai tendance à penser qu’en France les préfets ne touche rien pour ce que vous dites… sauf à être corrompus. Par naïveté, je pense que la corruption des préfets n’est pas systématique en France, mais je me trompe peut être ? En tous cas, si vous avez des preuves, n’hésitez pas à en faire part au célèbre “canard” entravé !

Sicetaitsimple
Invité
ou une provocation? Le Nimby à ce point là, c’est extraordinaire! Pas d’éolien en Baie de St Brieuc, de toutes façons on n’a plus que des agriculteurs et des pécheurs, la faute aux choix faits contre la population locale! Chez les autres, pas de soucis.. Reveillez vous bon Dieu! Vous n’avez pas pensé un seul instant qu’il y a peut-être des petits jeunes chez vous qui aimeraient bien avoir une activité locale qui vienne en plus de l’agricuture et de la pêche? Mais bon, on sait bien que tout vient de la corruption de l’administration et des gouvernements…Et pendant ce… Lire plus »
Sicetaitsimple
Invité

Pour construire et exploiter des fermes offshore, il n’y a justement pas besoin de beaucoup de BAC+2.. Que Mme Joly vienne soutenir tout et n’importe quoi, elle est dans son rôle de candidate potentielle. Que vous choisissiez de me tutoyer est votre droit, pas forcément mon goût. Que vous choisissiez de ne pas soutenir la création d’emploi dans votre région et “un minimum” d’autonomie energétique en comptant sur vos voisins est votre choix, je ne le trouve simplement pas responsable.. Mais bon, votre vue sur la Baie sera sauvegardée, c’est après tout à notre époque le principal…

wpDiscuz