Bâle perfore l’écorce terrestre pour sa chaleur

Une énorme tour de forage de soixante mètres de hauteur a été installée à Bâle (ville située dans le nord-ouest de la Suisse) dans le quartier de Petit-Huningue. A la recherche des premières chaleurs terrestres, les essais de forage situés à quelques 2 800 mètres en dessous de la surface du sol se sont révèlés fructueux.

La prochaine étape se situe à une profondeur de 5 000 métres. La température y atteint facilement les 200 degrés. Pour récupérer cette chaleur, on va injecter de l’eau dans le trou de forage. Au contact de la roche surchauffée, l’eau transformée en vapeur et gardée sous-pression va au final entraîner une turbine électrique. La chaleur résiduelle quant à elle va être réinjectée dans le réseau de chauffage de Bâle.

Bâle perfore l'écorce terrestre pour sa chaleur

L’objectif avoué est de pouvoir exploiter en continue l’installation géothermique jusqu’en 2009 afin d’alimenter cinq mille foyers en électricité. D’après les promoteurs du projet, c’est la première fois au monde que la chaleur terrestre à grande profondeur va être utilisée à grande échelle.

(src : geothermal explorers – DHM)
Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "Bâle perfore l’écorce terrestre pour sa chaleur"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Charles
Invité

Et les essais de Soultz-sous-Forêts alors ?

wpDiscuz