Bandol : l’école maternelle réduit sa facture énergétique

La municipalité de Bandol a décidé de remplacer le système de chauffage, devenu obsolète de son école maternelle de Bois Maurin, par un système réversible qui assure depuis la rentrée dernière le chauffage en saison froide, et le rafraîchissement en saison chaude.

Avec 5 salles de classes, un réfectoire, un gymnase, et près de 112 élèves, Bois Maurin est la plus grande école maternelle de Bandol. Equipée à l’origine de convecteurs électriques, la municipalité souhaitait remplacer cette installation vieillissante par un système plus efficace et économe utilisant une source d’énergie renouvelable. Construite dans les années 70, l’école de Bois Maurin est composée de nombreuses salles et couloirs de tailles et hauteurs variables. Cette configuration rendait la prescription du matériel et son dimensionnement particulièrement délicats.

Les 2 entreprises sélectionnées (Panasonic et Vollono Entreprises) ont ainsi proposé une solution comprenant 2 systèmes de climatisation à débit de réfrigérant variable (DRV), et 34 unités extérieures, le DRV étant généralement une réponse bien adaptée en cas de rénovation.

"Les deux unités extérieures ont étés installées à l’arrière du bâtiment, dans une allée de service afin de ne pas êtres accessibles aux enfants et de limiter au maximum les nuisances sonores. Les unités intérieures ont du être adaptées aux contraintes architecturales de chaque pièce. Les salles de classe et le gymnase ont été équipés de splits muraux, certains couloirs bas de plafond, de cassettes une voie, d’autres plus haut, de cassettes deux voies et même de plafonnier. Un tel déploiement d’unités intérieures permet de répondre aux contraintes architecturales de chaque pièce. En effet, multiplier les points de soufflage permet de garantir une circulation d’air la plus optimale possible et donc d’obtenir un chauffage très agréable" a expliqué Panasonic Chauffage et Climatisation.

Le nouveau système permet de régler indépendamment le chauffage de chaque pièce et donc de le moduler selon l’ensoleillement de chaque pièce, un confort pour des élèves dont les salles de classe, orientées au sud, se retrouvaient souvent surchauffées l’hiver.

Par ailleurs, le système DRV chauffe une pièce en 15 mn seulement et reste totalement réversible : "il sera possible de rafraichir ces mêmes pièces lorsque la saison chaude arrivera, ce qui est particulièrement appréciable dans des régions situées dans le sud de la France."

Enfin, un tel système devrait permettre de réduire de près d’un tiers la consommation d’énergie de l’école.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz