Batterie rechargeable Li-ion, Ford fait appel à Saft

Johnson Controls-Saft fournira le système batterie complet pour le premier véhicule hybride rechargeable produit en série par Ford Motor Company, dont le lancement est prévu pour 2012.

Ford a annoncé ce contrat à l’occasion du salon de l’automobile de Washington.

"C’est un grand jour pour l’industrie automobile américaine", a déclaré Alex Molinaroli, Président de la division Power Solutions de Johnson Controls. "Aujourd’hui, quasiment toutes les batteries des véhicules hybrides sont fabriquées à l’étranger. Alors que les États-Unis travaillent à la mise en place d’une infrastructure de production pour la construction de véhicules hybrides et électriques, ce contrat constitue un grand pas en avant pour l’industrie américaine."

Les véhicules hybrides rechargeables peuvent stocker plus d’énergie électrique que les véhicules hybrides actuels. Ils fonctionnent donc plus souvent en mode électrique et sur de plus grandes distances, ce qui leur permet de réaliser, selon les estimations, de 60 à 100 % d’économie de carburant. Ainsi, grâce à sa batterie rechargeable sur une prise standard de 120 volts, la voiture pourra parcourir 40 miles (environ 65 km) en mode tout-électrique.

"La batterie est l’élément essentiel des véhicules hybrides électriques, déclare Nancy Gigia, Directrice des programmes véhicules hybrides de Ford Motor Company. Johnson Controls-Saft est l’un des leaders spécialisés dans la conception de batteries lithium-ion pour une nouvelle génération de transports individuels ".

Les batteries seront conçues et produites par Johnson Controls-Saft. Le système batterie comprenant les éléments et composants mécaniques, électriques, électroniques et thermiques seront assemblés aux États-Unis. Dans un premier temps, les éléments seront fabriqués sur le site de production Johnson Controls-Saft de Nersac en France. Johnson Controls-Saft utilisera également son centre technologique de 58 000 mètres carrés dédié aux batteries et situé à Milwaukee, la plus importante et la plus sophistiquée des unités de recherche et de développement des Etats-Unis dans le domaine des batteries pour le secteur automobile, qui intègre la conception des éléments, l’ingénierie, les tests et l’intégration des systèmes.

Selon Mary Ann Wright, Directrice de la joint-venture Johnson Controls-Saft, le partenariat entre Ford et Johnson Controls-Saft démontre que les États-Unis sont d’ores et déjà positionnés pour occuper la première place dans le développement des véhicules hybrides et électriques. "Ford et Johnson Controls sont deux sociétés américaines implantées aux Etats-Unis de longue date. Avec Saft, qui a une grande capacité de production et une expérience solide dans le domaine des batteries lithiumion aux Etats-Unis, nous sommes attachés à rebâtir notre base de fabrication nationale et à poursuivre les investissements dans des technologies essentielles pour les États-Unis."

Johnson Controls-Saft a d’ores et déjà conclu un partenariat avec Ford, Southern California-Edison (SCE) et Electric Power Research Institute (EPRI) afin d’explorer, sur une flotte de 20 véhicules hybrides rechargeables au réseau, le potentiel d’avenir des véhicules hybrides rechargeables comme partie intégrante d’un système incluant le véhicule, le logement et le réseau électrique. Les données issues de cette flotte de démonstration seront utilisées pour soutenir le programme de production des véhicules hybrides rechargeables.

D’une durée de 5 ans, le contrat porte sur la livraison de systèmes batteries avec un engagement de mise en production dès 2012, avec un objectif de cinq mille unités par an, et un potentiel d’augmentation des volumes selon les besoins du client.

Partagez l'article

 



         

Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz