Bengladesh : quand le micro-crédits amène l’électricité

Le Groupe SolarWorld, un acteur mondial reconnu dans l’énergie photovoltaïque cristalline a décerné le prix SolarWorld Einstein Award au professeur Muhammad Yunus, prix Nobel de la paix et fondateur de la banque Grameen.

Ce professeur d’économie, originaire du Bengladesh, voit ainsi récompensée son initiative audacieuse de micro-crédits pour les pauvres, grâce à laquelle des millions de personnes dans le monde ont pu sortir de la pauvreté.

« Grameen m’a apporté une foi inébranlable en la créativité humaine, et la certitude absolue que les êtres humains ne sont pas nés pour souffrir de la faim et de la pauvreté » a déclaré Muhammad Yunus lors de la cérémonie officielle de remise du prix. Grâce à cette initiative, les micro-crédits ont permis l’installation de plus de 400 000 petits systèmes photovoltaïques, garantissant l’alimentation en électricité des régions rurales du Bengladesh, très éloignées du réseau national.

« L’une des clés pour lutter contre la pauvreté est la décentralisation de l’énergie disponible. Avec l’aide des micro-crédits, des familles peuvent se procurer de petits systèmes photovoltaïques qui leur assurent un revenu. Muhammad Yunus a montré comment donner un avenir à des populations, avec une idée et un courage remarquable » souligne le Dr. Frank Asbeck, PDG de SolarWorld. Depuis 2005, le Groupe décerne son prestigieux prix de l’industrie solaire à des personnalités qui ont contribué de manière majeure à la technologie photovoltaïque.

Le SolarWorld Junior Einstein Award décerné à un étudiant chercheur de Fraunhofer

Depuis 2006, SolarWorld récompense également de jeunes chercheurs dans le domaine du photovoltaïque, avec le SolarWorld Junior Einstein Award. En 2010, le lauréat est le jeune Dr. Christian Reimann de l’institut Fraunhofer, primé pour ses systèmes intégrés et technologies des composants (IISB) à Erlangen (Allemagne). La thèse du minéralogiste porte sur la formation des cristaux de silicium et sur la prévention des impuretés dans le silicium fondu, une technique qui peut améliorer l’efficacité des panneaux solaires et donc réduire le coût de l’énergie solaire. Le processus mis au point par Reimann vient tout juste d’être breveté.

Un SolarWorld Einstein Award d’honneur pour Walt Ratterman

Pour son engagement dans l’industrie de l’énergie solaire, le Groupe a attribué le SolarWorld Einstein Award à titre posthume à Walt Ratterman, distinguant ainsi de façon très particulière ce pionnier de l’énergie solaire tragiquement disparu lors du séisme dévastateur qui a secoué Haïti au mois de janvier.

Co-fondateur de l’organisation américaine SunEnergy Power, il se livrait à un travail minutieux dans les pays les plus pauvres de la planète. Walt Ratterman était l’un des partenaires du programme Solar2World mené par SolarWorld AG, et était notamment responsable de l’électrification solaire des hôpitaux haïtiens. Le prix a été remis en mains propres à sa famille.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz