Besançon met de l’eau dans le gazole de ses bus

En février prochain, la ville de Besançon expérimentera une flotte de 35 bus urbains alimentés au Gecam, un mélange de gazole et d’eau.

Lé carburant sera composé à 10% d’eau. Ce mélange est censé réduire d’autant les émissions de particules de fumée et d’oxyde d’azote. Les 35 bus seront tous d’anciens véhicules, âgés de 8 à 10 ans.

Pendant six mois, ils devront prouver que les coûts d’entretien liés à l’utilisation du Gecam ne représentent pas un obstacle à sa généralisation. Le carburant entraîne une consommation "légèrement plus importante" que du gazole classique, et nécessite une cuve spécifique.

 

[ voir : Le Gecam évalué par l’Ademe]

 

 

 

 

Partagez l'article

 



            

Articles connexes

Poster un Commentaire

2 Commentaires sur "Besançon met de l’eau dans le gazole de ses bus"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Gonemichet
Invité

Ds la même proportion ajoutez du lait frais encore chaud et roulez avec de l’excèdent:ça marche ds les tracteurs agricoles avec du gros rouge et du bicarbonate pour le digérer…C’est VRAI!

Dan1
Invité

ce n’est pas nouveau. Pour en savoir plus taper AQUAZOLE sur internet.

wpDiscuz