Bientôt du gaz irakien en Europe ?

En visite à Bruxelles, le ministre irakien du pétrole, Hussein Chahistani, a confirmé devant la Commission sa volonté de permettre à l’Europe de répondre à ses besoins énergétiques "dans le pétrole, mais aussi dans le gaz". Gaz qui pourrait être livré à l’Europe dans les "deux ou trois ans"

L’exploitation du pétrole, dont l’acheminement a, selon le ministre, été efficacement sécurisé depuis quelques mois, devrait être renforcée cette année.

Pour le gaz, de nouveaux champs seront développés, notamment le champ d’Akas, à proximité de la frontière syrienne, a expliqué le ministre.

L’approvisionnement de l’Europe depuis l’Irak suppose un acheminement via la Turquie, par le biais du gazoduc Nabbuco, dont le projet ne cesse de prendre du retard.

Actuellement, le pétrole en provenance des champs de Kirkouk , dans le nord de l’Irak, est transporté par un oléoduc jusqu’au port de Ceyhan, en Turquie. Le transport de l’or noir était jusqu’alors peu sûr, et marqué par de fréquentes interruptions depuis le début de la guerre.

Partagez l'article

 



         

Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz