Enerzine

Biocarburant canadien: « Impact écologique significatif »

Partagez l'article

L’Association canadienne des carburants renouvelables (ACCR) a publié sa première étude sur l’état de l’industrie nationale des biocarburants au Canada, intitulée « Au delà du pétrole : assurer notre avenir énergétique »

Ainsi, au cours des cinq dernières années, 2,3 milliards de dollars canadien (CAN) ont été investis dans la construction de nouvelles installations de production de biocarburants au Canada, représentant une capacité productive canadienne de près de 2 milliards de litres par an.

La construction d’installations de biocarburants a généré approximativement 3 milliards de dollars CAN d’activité économique. Le secteur des biocarburants a également augmenté l’assiette fiscale aux niveaux régional, provincial et fédéral de 1,5 milliards de dollars CAN par an.

Les biocarburants canadiens auraient également "un impact écologique significatif". Sur une analyse de cycle de vie, l’éthanol au Canada a réduit les gaz à effet de serre (GES) de 62% par rapport aux combustibles fossiles classiques, alors que le biodiesel les a réduits de 99% !

L’industrie canadienne est sur le point de commercialiser quatre technologies de nouvelle génération en éthanol, ainsi que plusieurs nouveautés en biodiesel. Par ailleurs, une diversité de biocarburants avancés semble prendre forme. Par exemple, le secteur forestier canadien prend une longueur d’avance en récupérant la biomasse des rebuts de bois et des sous-produits pour fabriquer des carburants renouvelables. De même, toujours selon l’association, "une série d’autres technologies se montrent prometteuses dans la production de biocarburants dérivés de charges d’alimentation de biomasses diverses telles que les épis de maïs, le panic raide, la paille, les déchets municipaux et les algues".

Télécharger l’étude (.PDF en anglais)  >>>> ICI


Partagez l'article

 



    Articles connexes

    Poster un Commentaire

    1 Commentaire sur "Biocarburant canadien: « Impact écologique significatif »"

    Me notifier des
    avatar
    Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
    michel123
    Invité

    mais une réduction d’impact de 99% , de qui se moque t’on ? Rien que le ramassage , le transport ,les dépenses énergétiques lors de la production et transformation , le réseau de distribution etc… représentent un impact d’au moins 30% sur le bilan global.

    wpDiscuz