Biocarburants et Alimentaire ne font pas bon ménage

Le président de l’Union française des industries pétrolières (UFIP), a estimé que la production de biocarburants ne doit pas dépasser 800 000 tonnes, si l’on ne veut pas empiéter sur le domaine de l’alimentaire. En 2005, 500.000 tonnes de biocarburants (400.000 de biodiesel, 100.000 d’éthanol) ont été incorporés sur un total des 40 millions de tonnes de carburants consommés. Les objectifs affichés pour 2008 amèneraient le total des biocarburants à 3 millions de tonnes, dont 2,2 millions de biodiesel.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz