Biodéchets et pédagogie au lycée Paul Langevin de La Seyne-sur-mer

Depuis le début du mois de novembre 2015, la cantine du lycée Paul Langevin de La Seyne-sur-mer (Var), site pilote en région PACA, expérimente le système innovant de tri et de broyage des biodéchets en vue de leur valorisation, mis en place par le groupe Meiko, l’un des leaders mondiaux des solutions de valorisation des déchets en restauration.

Au cœur du dispositif, le WasteStar CC de Meiko, solution globale en réponse aux réglementations écologiques en restauration, a également permis au corps enseignant de développer des modules autour du développement durable et des nouvelles sources d’énergie.

Depuis le début du mois de novembre, les biodéchets de la cantine du lycée Paul Langevin de La Seyne-sur-mer (Var) sont au centre de toutes les attentions : triés par les élèves demi-pensionnaires, réduits en une « soupe » par deux broyeurs WasteStar CC de Meiko, et stockés dans deux cuves hermétiques vidangées une fois par mois par le partenaire régional de Meiko, ils sont ensuite valorisés en un compost remis aux agriculteurs de la région.

De nouveaux comportements, écologiquement plus responsables

Quatre jours par semaine, le self-service du lycée Paul Langevin de La Seyne-sur-mer sert en moyenne le déjeuner à 1050 élèves. L’installation, en début du mois de novembre, d’un nouveau système de tri et de broyage, pour leur valorisation, des biodéchets, a demandé à ce millier de jeunes d’acquérir de nouveaux comportements, écologiquement plus responsables.

« Ces nouvelles habitudes ont finalement été prises très rapidement. Deux rampes ont été organisées pour déposer les plateaux à l’issue du repas : une rampe avec déchets organiques, et une rampe sans. Les élèves ont compris que c’était dans leur intérêt, s’ils ne voulaient pas patienter dans la file d’attente de la première rampe, de gaspiller le moins possible et donc de ne prendre, parmi les plats proposés, que ceux qu’ils seraient sûrs de consommer », témoigne Gilles Renard, chef de cuisine, qui voit dans ce dispositif un second avantage, pour le personnel de la cantine cette fois ci : « Les biodéchets sont versés par les élèves dans les broyeurs WasteStar CC qui les acheminent directement ensuite, sous forme de soupe, dans les cuves installées par Meiko. Le personnel n’a ainsi plus de poubelles à transporter, ce qui permet de lutter efficacement contre les troubles musculo-squelettiques au travail. »

Le lycée Paul Langevin est actuellement site pilote en PACA. A l’issue de la phase de test du dispositif de tri, broyage, stockage et valorisation des biodéchets produits par la cantine de l’établissement, le WasteStar CC deMeiko pourrait être déployé dans l’ensemble des établissements de la région.

Biodéchets et pédagogie au lycée Paul Langevin de La Seyne-sur-mer

Les biodéchets s’invitent en classe

Le corps enseignant du lycée Paul Langevin de La Seyne-sur-mer a saisi l’opportunité de l’installation du dispositif WasteStar CC pour illustrer des enseignements théoriques autour du développement durable par un cas pratique disponible sur site. Une vingtaine d’élèves de 1ère STI2D (sciences et technologies de l’industrie et du développement durable) et 1ère S (scientifique) planchent actuellement sur les thèmes de la production d’énergie à partir de biodéchets ainsi que les réactions chimiques autour de la transformation des biodéchets. Neuf sous-groupes d’élèves ont été formés, qui chacun étudie un aspect précis du thème global. A partir des résultats tirés de leurs études autour du WasteStar CC, plusieurs actions sont envisagées comme la participation aux Olympiades nationales de la chimie, des expositions à l’intérieur et en dehors de l’établissement (éventuellement en partenariat avec des professionnels du secteur, à l’occasion de salons professionnels par exemple) ou encore une participation à l’Agence de l’énergie des lycéens.

Biodéchets en restauration collective : que dit la loi ?

Trois textes législatifs, issus du Grenelle de l’Environnement (article 80, arrêté du 12 juillet 2011, paru au Journal Officiel du 23 juillet 2011 et circulaire du MEDAD du 10 janvier 2012), précisent les obligations des producteurs et/ou détenteurs de biodéchets. « À compter du 1er janvier 2012, les personnes qui produisent ou détiennent des quantités importantes de déchets composés majoritairement de biodéchets sont tenues de mettre en place un tri et, lorsqu’elle n’est pas effectuée par un tiers, une collecte sélective de ces déchets pour en permettre la valorisation de la matière, de manière à limiter les émissions de gaz à effet de serre ou à favoriser le retour au sol. »

A partir du 1er janvier 2016, le volume de biodéchets produit, à partir duquel ces obligations deviennent opposables, est considérablement réduit à 10 tonnes par an. Ainsi, on estime qu’un restaurant scolaire ouvert 190 jours par an devra avoir mis en place la collecte et la valorisation de ses biodéchets dès 400 repas servis par jour. La loi LME prévoit la suppression des seuils en 2025.

L’intégralité des biodéchets devra être triée à la source, y compris ceux des ménages.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

2 Commentaires sur "Biodéchets et pédagogie au lycée Paul Langevin de La Seyne-sur-mer"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Pastilleverte
Invité

ou comment intégrer du social (moins de travail pour le personnel de restauration) avec de l’environnemental, et quelque part de l’économique, bref, du DD pour jus (si je puis dire)

Guydegif(91)
Invité
Bonne piste et cas à suivre de près pour leur REX et ajustements. A latéraliser pour tous les sites derstauration collective et autres où de la FFOM (Fraction Fermentescible des OM) est produite.on peut dire que la 1ère filière est sans doute plus simple mais dégage des GES lors du compostage à l’air libre, à moins de prévoir ”ciel avec captage”, tandis-que la 2ème filière permet de récupérer le méthane dégagé lors de la transformation à l’abri de l’air, càd la méthanisation Valorisation par compostage ou méthanisation sont donc praticables pour valoriser ces déchets de cantine et autres ménages, si… Lire plus »
wpDiscuz