Bioéthanol : Protéus optimise l’activité enzymatique

La société de biotechnologie industrielle Protéus, en partenariat avec IFP Energies nouvelles (IFPEN), ont annoncé une avancée importante dans l’optimisation du procédé de fabrication du bioéthanol de deuxième génération.

La société du groupe PCAS vient en effet de publier les résultats obtenus sur l’optimisation de l’activité enzymatique de la ß-glucosidase Cel3A de Trichoderma reesei par sa technologie de « gene shuffling » (L-Shuffling).

Grâce à l’amélioration de cette enzyme par Protéus, IFPEN a pu construire une nouvelle souche de Trichoderma reesei produisant un cocktail enzymatique qui diminue par 4 la quantité d’enzyme nécessaire à l’hydrolyse complète de la paille de blé prétraitée pour la production de bioéthanol de deuxième génération.

La viabilité économique de la production de bioéthanol de deuxième génération repose largement sur l’efficacité de l’étape d’hydrolyse enzymatique. Celle-ci consiste à utiliser les enzymes produites par une souche de champignon (ici : Trichoderma reesei) pour transformer la cellulose issue d’une biomasse lignocellulosique non alimentaire, comme la paille de blé, en sucres fermentescibles. Ces sucres sont ensuite fermentés par des levures pour la production de bioéthanol. Les premiers résultats d’optimisation obtenus par Proteus et IFPEN permettent d’envisager une diminution significative du coût de cette étape.

Les travaux conduits par Proteus et IFPEN ont été financés en partie par l’Agence Nationale de la Recherche (ANR) via le Programme National de Recherche sur les Bioénergies (PNRB), de 2006 à 2009 (projet HYPAB).

Proteus et IFPEN poursuivent ces recherches sur l’amélioration d’autres activités enzymatiques impliquées dans l’hydrolyse de la cellulose dans le cadre d’un nouveau programme soutenu par l’ANR (ACTIFE).

Après avoir été brevetés, ces résultats d’optimisation, issus des technologies de Protéus et du savoir-faire en bioprocédés d’IFPEN, viennent d’être publiés dans le journal « Organic Process Research & Development** ».

** Organic Process Research & Development 2011, 15, 275–278

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "Bioéthanol : Protéus optimise l’activité enzymatique"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Motal
Invité

salut j’aimerai avoir le shema de production du biothenol a partir des dechets de pastéque: c’est mon terme de memoire de fin détudes

wpDiscuz