Biplace électrique : l’E-Fan à nouveau sur le devant de la scène

Ségolène Royal s’est rendue, vendredi 27 juin, à Toussus-le-Noble dans les Yvelines afin d’assister à la présentation de l’E-FAN, un avion-école tout électrique ainsi qu’à l’arrivée du défi 100/24 qui vise à présenter la diversité de l’aviation française.

Après la réussite du vol inaugural de l’E-FAN le 25 avril 2014, Ségolène Royal a assisté à une nouvelle démonstration du prototype.

L’E-FAN est un prototype d’avion biplace construit en matériaux composites et propulsé par deux moteurs électriques. Élaboré par Airbus Innovation Works et Aéro Composites Saintonge, avec le soutien de la Direction générale de l’aviation civile (DGAC), il constitue une réalisation concrète et innovante de la transition énergétique.

Cet avion prototype, ouvre les portes d’une aviation silencieuse et ‘propre’ car beaucoup moins polluante. Il est destiné, dans un premier temps, à la formation des futurs pilotes. Ne consommant que 2 euros d’électricité pour une mission d’une heure, contre 36 à 40 euros de carburant pour un avion à moteur, ce prototype s’avère également très économique.

Biplace électrique : l'E-Fan à nouveau sur le devant de la scène

Un mot sur le défi 100/24.

Agé de 5 ans, ce challenge original a pour objectif de présenter la diversité de l’aviation française. Alors qu’il a regroupé, en 2009, 12 pilotes, il en rassemble aujourd’hui plus de 150 par an, ce qui en fait l’un des événements aéronautiques les plus fédérateurs de France.

Le but de ce défi est de visiter 100 aérodromes différents en France métropolitaine, en seulement 24 heures. Seule l’aviation légère permet une telle performance.

Cette année, les participants sont partis de l’aérodrome VINCI de Quimper Cornouaille pour arriver, environ 24 heures plus tard à l’aérodrome de Toussus-le-Noble.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

8 Commentaires sur "Biplace électrique : l’E-Fan à nouveau sur le devant de la scène"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Moment
Invité

bonjour, Vivement qu’il arrive à l’aérodrome de Castelnaudary . Je serai très heureux de le voir voler au dessus de chez moi .

energiestr
Invité

Il faut arrêter de clamer que les véhicules électriques sont économiques sous prétexte que l’électricité coûte moins cher que le carburant remplacé. Le vrai coût d’un véhicule électrique est l’amortissement des batteries, qui à l’heure actuelle est plus élevé que le carburant d’un véhicule classique.

Jethan91
Invité
Bonjour, j’ai une MIA-L dont j’ai évalué l’amortissement des batteries par rapport à mon précédent mode de transport (moto 125 cm3, SP95, 4l/100). A moto, je parcours environ 300 km avec un plein de 14L. Avec un SP95 à 1,51 euros, cela fait 21 euros du plein, soit 7 euros pour 100 km. En MIA, depuis septembre 2012 mes 16300 km actuels m’ont coûté 190 euros en tarif bas et 100 euros environ en tarif hiver (22 jours, généralement par grand froid, pendant lesquels EDF multiplie le prix du kwh par 7 pour limiter les pics de charge). Soit 16300… Lire plus »
Steph
Invité
Eructer c’est bien mais encore faut-il prouver ce que l’on dit. Pour un Kangoo, tous les chiffres sont exprimes TTC : 1/ Carburant : Vehcule electrique : location batterie 75 €/ mois + 1500 km a 2.5 €/km : 37.5 € soit 112.5 € TTC au total. Vehicule thermique : a 6 l/100 en diesel : 90 L * 1.35 € = 121.5 € TTC au total. Conclusion . on est deja positif, mais c’est pas tout : 2/ Assurance : -10% sur le meme vehicule electrique 3/ Entretien : 0 € au bout de 2 ans et 8 mois,… Lire plus »
Jethan91
Invité

J’ai indiqué par erreur “Soit un remboursement total du pack après 70 000 km, et pour ceux qui peuvent totaliser 70 000 km en 7 mois, leurs mensualités (75 euros) leur sont remboursées au fil de l’eau.” Ce n’est pas 70 000 km en 7 mois mais 10 000 km (523 euros d’économies = 7 * 75 euros de mensualités).

Guydegif(91)
Invité
Brillantes démonstartions de Jethan91 et Steph, chiffres et arguments à l’appui. Bravo ! C’est clair et indiscutable, tout est pris en compte. Désolé André ! Sauf erreur, on ne peut que SOUSCRIRE aux VE, dès que l’autonomie aura gagnée un peu de coffre, ce que Steph laisse entrevoir avec la Leaf_400kms ! Il faudrait un peu de boosting façon Egon et Tesla ! On ne devrait pas en être trop loin, si les constructeurs veulent bien se donner la peine, à viser des autonomies correctes. Néanmoins, je ne comprends pas POURQUOI pas plus de Smart-élec sur Paris: gabarit idéal pour… Lire plus »
energiestr
Invité
Il faudrait vous calmer un peu ! Je ne suis pas contre les véhicules électriques, bien au contraire. Mais je suis contre les mensonges, même s’ils sont pour la bonne cause. Je reproche à cet article de prétendre que cet avion est économique en donnant comme seul coût de fonctionnement l’électricité consommée. Pour les véhicules électriques le coût prépondérant est l’amortissement des batteries. Cet article est donc MENSONGER. Steph dit exactement la même chose que moi : son Kangoo lui coûte chaque mois 37,5 € d’électricité et 75 € de batterie. CQFD Jethan confirme également ce que je dis :… Lire plus »
Nimbus
Invité

Vous avez tous raison,”Le coût doit comprendre l’amortissement”. Le bénéfice du VE est ailleurs: -santé publique -atténuation des pollutions sonores -possibilité d’utiliser une énergie renouvelable Néanmoins la faiblesse des VE reste la faible densité énergétique des batteries. Pour les Véhicules à Assistance électrique, VAE la densité des batteries commercialisées oscille autour de 100wh/kilogramme et 1000€/kwh. La Leaf actuelle a une batterie de 240kg pour 23kwh. Je butine régulièrement et seul l’armée et l’astronautique semble disposer de batteries plus performantes.

wpDiscuz