Blair confie au privé le démantèlement de ses centrales

Le gouvernement britannique a décidé de confier le démantèlement de ses vieilles centrales nucléaires, au secteur privé. Dix-neuf sites, centrales ou centres de stockage des déchets seront mis progressivement hors d’usage d’ici à 2023, pour un coût estimé entre 56 et 76 milliards de livres, (80 et 110 milliards d’euros). L’opérateur nucléaire actuel, British Nuclear Group (BNG), employant 14 000 personnes, sera vendu d’ici à l’automne 2007.

La question de savoir s’il faut construire ou non de nouvelles centrales nucléaires devra un jour ou l’autre être tranchée par le gouvernement britannique, car le coût de l’électricité grimpe du fait de sa forte dépendance à l’énergie du gaz. En effet, 41 % de l’électricité produite provient des centrales au gaz contre 19 % du nucléaire.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz