Bouygues : 3 centrales solaires photovoltaïques en Thaïlande (30 MW)

Bouygues Thaï et Bouygues Energies & Services, filiales de Bouygues Construction, ont annoncé hier la signature d’un contrat d’environ 50 millions de dollars (soit 38 ME) pour la conception, la construction et la maintenance de 3 centrales solaires photovoltaïques dans le nord-est de la Thaïlande.

Avec des besoins énergétiques en forte augmentation, la Thaïlande constitue l’un des marchés les plus prometteurs d’Asie dans le domaine des énergies renouvelables. Le gouvernement s’est en effet donné l’objectif de couvrir 25 % de la consommation d’énergie du territoire par les énergies renouvelables d’ici à 2021.

Chaque centrale aura une puissance de 10 mégawatts (MW) crête. Les 3 centrales implantées dans les provinces de Tak et Sukhothai pour le producteur d’énergie solaire ‘Soleq Solar Thailand’ seront équipées au total de plus de 100.000 panneaux photovoltaïques sur 60 hectares. Ensemble, elles afficheront une production annuelle estimée à 45 gigawatt-heure (GWh), soit l’équivalent de la consommation annuelle des ménages d’une ville thaïlandaise de 90.000 habitants.

La conception et la réalisation des travaux qui devraient mobiliser 450 personnes en période de pointe, démarreront le mois prochain, pour une livraison fin 2013. Les 2 entités assureront l’exploitation et la maintenance des installations pendant 5 ans.

Par ailleurs, le Groupe Bouygues Construction réalise actuellement en Thaïlande plusieurs ensembles résidentiels d’envergure, ainsi que la plus haute tour du pays, qui atteindra 314m.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

3 Commentaires sur "Bouygues : 3 centrales solaires photovoltaïques en Thaïlande (30 MW)"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Temb
Invité

1,27€ du Wc tout compris avec les excellents modules Sunpower c’est du très bon boulot. Le solaire est en train de préparer une petite révolution dans le monde de l’énergie.

Nicias
Invité

Temb, vous pouvez faire encore mieux à côté en Birmanie, voir en allant en Afrique trouver des pays ou les salaires sont tellement bas que le prix du Wc sera multi-révolutionnaire.

Temb
Invité

En Chine par exemple ou le cout de l’EPR est révolutionnaire? Plus sérieusement, ces couts sont inférieurs en Allemagne et proche de ceux en France. Ce qui est très intéressant dans le cas présent c’est que le financement du projet dans un pays émergent ne fait pas exploser le cout de ce projet. Sans doute parce que Total y met beaucoup (ou la totalité?) de fonds propres, mais c’est un signal très encourageant pour faire autre chose que du charbon dans ces pays.

wpDiscuz