Enerzine

Branche T&D Areva : Alstom-Schneider remporte la mise

Partagez l'article

A l’issue de la réunion de son Conseil de surveillance du 30 novembre, Areva a annoncé sa décision d’entrer en négociation exclusive avec Alstom et Schneider Electric pour la reprise des activités de sa filiale de transmission et distribution, Areva T&D.

Suite à l’appel d’offres lancé le 30 juin dernier par Areva et concernant la mise en vente de son activité Transmission et Distribution, le groupe français du nucléaire avait reçu trois offres fermes de la part d’Alstom/Schneider, de General Electric et de Toshiba/INCJ. Les valorisations obtenues étaient toutes voisines (voir le détail) et toutes supérieures à quatre fois le prix d’acquisition de cette activité il y a 5 ans.

La proposition du consortium français Alstom/Schneider s’élève à 2,290 milliards d’euros en valeur des fonds propres, soit 4,090 milliards d’euros en valeur d’entreprise. Elle contient un engagement de maintien de tous les sites européens pendant 3 ans.

L’intégration proposée des activités de Areva T&D, actuellement numéro trois mondial, chez Alstom pour la branche Transmission (environ deux tiers de l’activité) et chez Schneider Electric pour la branche Distribution (environ un tiers de l’activité), ferait de Schneider Electric et d’Alstom deux leaders mondiaux dans ce domaine, avec :

  • un pôle amont, avec la génération d’électricité d’Alstom (centrales clés en main, turbines et alternateurs) complétée par la transmission (très haute et haute tension) transférée d’Areva T&D à Alstom ;
  • un pôle aval, avec la distribution de Schneider Electric renforcée par la moyenne tension d’Areva T&D.

Alstom et Schneider se sont aussi engagés à proposer à tous les collaborateurs en Europe un emploi équivalent dans le même bassin d’emploi, maintenant qualification, ancienneté et rémunération.


Partagez l'article

 



    Articles connexes

    Poster un Commentaire

    Soyez le premier à commenter !

    Me notifier des
    avatar
    wpDiscuz