Brésil : 750 MW d’énergie renouvelable supplémentaire

Avec environ 750 MW de capacité renouvelable supplémentaire mis en service au cours des six prochaines années, GDF Suez a annoncé un renforcement de son parc de production électrique renouvelable au Brésil à travers sa filiale Tractebel Energia.

Cette phase d’extension sera menée dans le parc éolien de Santa Monica et dans le complexe récemment acquis de Campo Largo, les deux projets étant situés dans le nord-est du Brésil.

"Ces nouveaux développements confirment notre engagement au Brésil, un marché clé pour GDF Suez. Le Brésil est particulièrement adapté aux investissements dans l’éolien, compte tenu de l’attractivité de l’environnement naturel et du contexte économique" a déclaré Gérard Mestrallet, PDG de GDF Suez.

Le projet de 97 MW de Santa Monica, dans l’État de Ceará, près des parcs éoliens existants de Tractebel Energia, Trairi (115 MW) et Beberibe (26 MW), bénéficiera d’une infrastructure commune comprenant des sous-stations et une ligne de distribution.

Selon GDF Suez, le parc de Santa Monica devrait entrer en service au cours du second semestre 2016, alors que sa production a été pré-vendue directement à des clients commerciaux dans le cadre de contrats d’une durée allant jusqu’à 8 ans.

Situé dans l’État de Bahia, le parc de Campo Largo compte plusieurs projets éoliens pour un total d’environ 650 MW, à différents stades de développement. Le Groupe dispose également d’une option de développement de projets solaires dans la même zone. Ces projets sont soumis à l’ensemble des approbations locales et devraient être développés au cours des six prochaines années.

Outre ces projets, Tractebel Energia a également mis en service 115 MW dans le parc éolien de Trairi au premier trimestre de cette année.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz