Enerzine

Bruxelles autorise E.ON au rachat d’actifs d’Electrabel

Partagez l'article

La Commission européenne a autorisé l’allemand E.ON, à racheter deux centrales électriques à la société belge Electrabel, filiale de GDF Suez.

E.ON aura également des droits de tirage (assurant à leurs titulaires des volumes d’électricité garantis) sur une capacité de production d’électricité donnée en Belgique et aux Pays-Bas.

L’examen de la Commission a révélé que les chevauchements horizontaux entre les activités d’E.ON et les actifs achetés étaient limités et que l’opération ne poserait pas de problèmes de concurrence. En effet, l’augmentation des parts de marché d’E.ON sur les marchés belge et néerlandais, restera limitée.

L’opération autorisée par la Commission est liée au rachat, par Electrabel, des actifs d’E.ON dans la production d’électricité et de droits de tirage d’électricité détenus par celle-ci en Allemagne, E.ON s’étant engagée à se défaire de ces actifs et droits de tirage afin de régler les problèmes de concurrence constatés en Allemagne à la suite de la décision arrêtée par la Commission en novembre 2008.


Partagez l'article

 



                

    Articles connexes

    Poster un Commentaire

    Soyez le premier à commenter !

    Me notifier des
    avatar
    wpDiscuz