Bruxelles soutient la construction d’un oléoduc

Le commissaire chargé de l’énergie, Andris Piebalgs, a signé mardi à Zagreb une déclaration ministérielle concernant les prochaines étapes de la construction d’un oléoduc qui acheminera du pétrole directement de la mer Noire vers les marchés d’Europe centrale.

L’oléoduc paneuropéen «PEOP» permettrait de réduire considérablement les risques d’accident grave dans le Bosphore, en mer Noire, en mer Égée et en Adriatique. «Ce projet est un bon exemple de coopération renforcée entre les membres de la Communauté de l’énergie», a déclaré le commissaire Piebalgs.

L’oléoduc paneuropéen (en anglais, «Pan-European Oil Pipeline» – PEOP) est destiné à relier le port roumain de Constanta, sur la mer Noire, à la plaque tournante pétrolière qu’est Trieste, en Italie. A la différence de projets concurrents, qui évitent le détroit du Bosphore, cet oléoduc relie directement la mer Noire au réseau continental des pipelines de l’UE.

De Trieste, les pipelines partent vers le nord pour desservir l’Autriche, l’Allemagne et la République tchèque. A cet égard, le projet revêt une grande importance stratégique pour l’Union européenne.

La déclaration a été signée à l’occasion d’un forum sur l’énergie de grande ampleur qui s’est tenu à Zagreb, en Croatie. Des parties prenantes de la région de l’Europe du Sud-Est, mais également de Russie, de la région de la Caspienne et d’Asie centrale participent à ce forum.

(src : Commission Européenne)
Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz