Enerzine

Californie: Les camions-poubelles rouleront au biogaz

Partagez l'article

Bientôt, des milliers de camions à ordures pourraient être alimentés en carburant grâce aux matières résiduelles qu’ils collectent. Ce projet prévoit la construction en Californie de la plus grande usine au monde de transformation des biogaz en carburant pour les véhicules.

Le société de collecte de déchets Waste Management et le gazier Linde vont construire une usine de gaz naturel liquéfié (GNL) conçue pour purifier et liquéfier les biogaz du lieu d’enfouissement Altamont de Waste Management près de Livermore, en Californie.

Lors de sa mise en service en 2009, cette installation pourrait produire jusqu’à environ 50 000 litres par jour de GNL de grade transport pour alimenter en carburant la flotte de camions fonctionnant au gaz naturel que Waste Management exploite pour la collecte et la récupération.

En captant et réutilisant les biogaz comme carburant des véhicules, Waste Management espère réduire les émissions de gaz à effet de serre de sa flotte locale de plus de 30 000 tonnes par année.

"L’objectif à long terme est de rendre cette technologie accessible à tous les lieux d’enfouissement de Waste Management en Amérique du Nord, dont ici au Québec, afin de valoriser de façon optimale les biogaz", indique dans un communiqué Martin Dussault, directeur des Affaires publiques de Waste Management au Québec.

"Cette étape est importante dans la production et l’utilisation de biogaz comme source d’énergie renouvelable, et ne constitue qu’un exemple des utilisations écologiques que nous pouvons retirer des lieux d’enfouissement."

Au Québec, le lieu d’enfouissement de Sainte-Sophie valorise déjà les biogaz en alimentant en énergie l’usine de fabrication de papiers fins de Cascades à St-Jérôme. D’autres projets sont à l’étude.

"Un lieu d’enfouissement est bien plus qu’un endroit où l’on dispose des résidus ultimes, prévient M. Dussault. C’est une infrastructure qui peut générer une énergie propre, permettant ainsi de réduire sensiblement la dépendance à l’égard des combustibles fossiles."

Ce projet s’inscrit également dans des initiatives durables annoncées par Waste Management en vue de faire passer sa production d’énergie produite à partir de résidus de l’équivalent d’un million de résidences à deux millions d’ici 2020. Cette initiative prévoit également l’affectation de dépenses en investissement pouvant atteindre 500 millions de dollars par année sur une période de 10 ans pour accroître de 15 % le rendement énergétique de sa flotte et en réduire les émissions de 15 % d’ici 2020, de même que des investissements dans de nouvelles technologies pour rehausser les activités de l’entreprise.


Partagez l'article

 



    Articles connexes

    Poster un Commentaire

    1 Commentaire sur "Californie: Les camions-poubelles rouleront au biogaz"

    Me notifier des
    avatar
    Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
    Guydegif(91)
    Invité

    Voilà une idée qu’elle est bonne, comme dirait Coluche ! A émuler chez nous, France et UE, dans le contexte de la revalorisation des ordures ménagères et autres…au lieu de faire des  »UIOM à Dioxine », comme disent des gens avisés…. Mérite la visite d’une commission sérieuse du MEEDDAT & cabinets d’experts techniques de Véolia et Suez sur un ou des sites ad hoc de Waste Management en Californie ou Québec pour rapatrier l’expérience et les savoir-faire ! Voilà ce qui serait l’un des sujets et initiative heureuse pour la présidence française de l’UE…! A bon(s) entendeur(s) ! A+ Salutations Guydegif(91)

    wpDiscuz