Cape Wind sera le premier parc éolien en mer des États-Unis

La compagnie allemande Siemens a annoncé la signature d’un contrat avec Cape Wind pour la fourniture de turbines éoliennes offshore en vue de la construction du parc éolien du même nom qui entrera en vigueur au cours de la prochaine année civile.

Cape Wind, premier parc éolien offshore des États-Unis prévu pour une exploitation commerciale, fournira à terme une puissance de 468 MW. Le site se trouve sur la côté nord-est du Massachusetts, à 20 km de l’île de Nantucket. L’installation et la mise en service sont prévues pour 2016.

L’éolien offshore constitue une source d’énergie potentielle importante aux États-Unis, pour approvisionner notamment les zones côtières du pays en électricité renouvelable.

Cape Wind sera le premier parc éolien en mer des États-Unis

Les sites les plus adaptés à la production éolienne offshore se trouvent le long de la côte atlantique Nord et Sud, ainsi que dans le golfe du Mexique. D’après une récente étude menée par le cabinet Navigant à la demande du ministère américain de l’Énergie, la capacité offshore installée aux États-Unis devrait augmenter dans les cinq prochaines années pour s’établir à 3,5 GW.

"Les États-Unis constituent un marché clé pour Siemens. Nous sommes fiers de pouvoir annoncer la signature de ce contrat, qui est le troisième grand projet remporté par le Secteur Energy aux États-Unis en l’espace d’une semaine seulement. Après avoir remporté la plus importante commande passée à ce jour dans l’éolien onshore à l’échelle mondiale et la commande portant sur une centrale à cycle combiné gaz-vapeur à haut rendement en Pennsylvanie, nous nous apprêtons désormais à fournir les éoliennes et les services dédiés au premier parc éolien offshore des États-Unis prévu pour une exploitation commerciale. Cela démontre bien que l’éolien et le gaz naturel ne sont pas antinomiques, mais se complètent parfaitement pour offrir un système énergétique durable", a déclaré Michael Süß, membre du Directoire de Siemens AG et CEO du Secteur Energy.

Partagez l'article

 



Articles connexes

Poster un Commentaire

4 Commentaires sur "Cape Wind sera le premier parc éolien en mer des États-Unis"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Eole++
Invité

….fournira à terme une puissance de 468 MW. Seulement 468 MW à terme,aux USA,cote est .C’est vraiment jouer petits bras.Très décevant. 2000 MW,et pour commencer,seulement, eussent été plus à la hauteur de la cote est des USA. Quand on pense que le potentiel éolien maritime US est d’au moins 700 Gigawatts .On les sent vraiment pas pressé de se ruer sur l’or éolien Off-shore. Très décevant !! Peut-être la faute aux shales-gas…

Eole++
Invité

Dans les cinq prochaines années,pour s’établir à 3,5 GW. De la part des USA,en 5 ans,on était plutôt en droit d’attendre 12 ou 15 GW.Les US ne me font plus réver. Certains me trouveront peut-être un peu exigeant,mais bon.

Sonate
Invité

Il me semble que 468 MW pour 1 parc c’est quand même beaucoup plus que la majorité des projets de parcs éoliens offshore existants ou en cours. Par ailleurs, si on en croit la carte fournie, il s’agît d’éolien FLOTTANT, ce qui est novateur pour un parc.

Eole++
Invité

Sauf qu’à ce rythme là,pour faire ne serait ce que 250 GW, il faudrait largement plus de 500 ans.

wpDiscuz