Captur : Renault révèle la ligne de ses futurs modèles

Par la Renault CAPTUR, la firme au losange aborde le second volet de sa stratégie élaborée en 2009 et montre ce que seront les prochaines voitures de la marque : un style « simple » « sensuel » et « chaleureux ».

Renault CAPTUR est « un crossover fun et sportif destiné à un jeune couple prêt à découvrir le monde » explique Laurens Van den Acker, directeur du design. « CAPTUR s’appuie sur le langage formel introduit par le concept-car DeZir, avec un côté plus technique, plus fonctionnel mais toujours extrêmement sensuel » précise de son côté Axel Breun, directeur des concept-cars.

Renault CAPTUR reprend la nouvelle identité de face avant présentée par DeZir. A l’image de ce dernier, elle se structure autour du logo agrandi, verticalisé et positionné sur une surface au traité sombre, pour un maximum de lisibilité. Des LED prolongent le clignotant par un effet d’ondes qui se propagent le long de la carrosserie.

CAPTUR joue également sur la modularité en proposant des dossiers articulés sur les côtés de la voiture, pour créer deux véritables places arrière avec ceintures et appui-tête. CAPTUR peut alors accueillir quatre passagers.

Captur : Renault révèle la ligne de ses futurs modèles

Renault CAPTUR est aussi un véhicule polyvalent. Son toit rigide découvrable dévoile, une fois retiré, une structure en carbone. CAPTUR peut ainsi se métamorphoser, passant d’un coupé à une décapotable, d’un véhicule urbain à un tout-terrain. Des portes en élytre et des pneus surdimensionnés de 22 pouces chaussés sur des jantes noires et blanches, dont le motif se prolonge sur le flanc de ceux-ci, renforcent son côté sportif.

Renault CAPTUR est doté du moteur-concept Energy dCi 160 twin-turbo, développé sur base du nouveau Energy dCi 130 présenté au dernier Mondial de l’automobile.

En s’appuyant sur une stratégie de downsizing, Renault proposera aux côtés de la gamme électrique, des moteurs thermiques qui allient performance et consommation maîtrisée. Ainsi, grâce à la double suralimentation, il délivre 118 kW (160 ch) pour une cylindrée de 1,6 litre, soit une puissance spécifique de 100 ch/litre. Le couple maximum de 380 Nm est disponible dès 1 750 tr/min gage de reprises franches à bas régimes. Associé à une boite de vitesses à double embrayage EDC, ce groupe motopropulseur offre ainsi "un réel plaisir de conduite" avec des émissions de CO2 limitées à 99 g par kilomètre.

Pour améliorer encore ses performances, Renault CAPTUR dispose du RX2®, un système innovant augmentant la motricité à basse vitesse. Lorsqu’une des deux roues motrices perd de l’adhérence, ce tout nouveau différentiel mécanique autobloquant transmet tout ou partie du couple moteur disponible sur la roue la plus adhérente. "La conduite reste ainsi fluide sur des routes ou chemins glissants."

Captur : Renault révèle la ligne de ses futurs modèles

Renault CAPTUR présente également pour la première fois le visio-system, une innovation qui comprend une caméra frontale en haut du pare-brise associée à des prestations d’aide à la conduite. Cette nouvelle technologie incruste des images de synthèse sur celles de la route retransmises sur l’écran central. C’est le principe de réalité augmentée qui vise à compléter la perception du monde réel, en y ajoutant des éléments fictifs.

Partagez l'article

 



            

Articles connexes

Poster un Commentaire

17 Commentaires sur "Captur : Renault révèle la ligne de ses futurs modèles"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
an391
Invité

Quelle horreur Ce qu’il faut refaire c’est des 4L et 2CV Ce design pue de la gueule

Clemiclem
Invité

avec toi an391, concept horrible tant dans le design que dans l’approche “réalité augmentée”, c’est moche et ça rend débile, bravo les concepteurs du futur, ça promet. ne lâchons rien

trimtab
Invité
Encore du 160 cv ‘testoséronique’ ‘sexy’ et (je cite): “DeZir, avec un côté plus technique, plus fonctionnel mais toujours extrêmement sensuel” gagdets a gogo, et même si ça proposer une motricité éléctrique, on est toujours complètement à coté de la plaque ! an391 a raison: “Ce qu’il faut refaire c’est des 4L et 2CV” Du vrai ‘downsizing’, avec propulsion éléctrique, du ‘4 roues sous une parapluie’ moderne…… Elegance frugale à la place de vroomvroom testostérone. Du beaucoup moins à la place du ‘toujours plus’. Le baril de brut est a combien ? Le ‘Peak oil’ c’est pour quand ? On… Lire plus »
oeildecain
Invité

Et voilà à quoi ils perdent leur temps et argent …. Ensuite, ils demandent des aident pour les véhicules propres ……….. ! La voiture à H2 demandait peu de mise au point …. il suffisait d’augmenter les cylindrées ….. Mais bon, pour çà ils ont le temps…… quel gâchis …

Nature
Invité

Outre sa laideur ce véhicule semble ignorer les vertus de la simplicité.Les dessinateurs ( mot français pour l’anglais “designers”)doivent souhaiter se faire remarquer par leur défi au goût moyen ,celui des béotiens totalement imperméables à leur génie créateur. Quand retrouverons nous une voiture agréable,facile à réparer,peu dangereuse,car à la vitesse limitée à 90 km/h?. En somme une machine à nous transporter raisonnable.

eilage
Invité

Elle est très belle cette voiture, moi je la trouve très réussie . Elle a le mérite d’être de ce siècle, elle !!

Pastilleverte
Invité
Rassurez-vous, braves gens, ça s’appelle un “concept car”, les modèles de série ne reprennent pas l’intégralité de “la ligne” (par exemple, la hauteur des pneus sera bien moins grande, les portes ne s’ouvriront pas comme ça, l’aménagement intérieur sera différent, etc, etc.). pour les motorisations, c’est souvent le cas également. Peut être que le moteur 160 cv sera le “haut de gamme”, de toutes façons il est quasiment impossible de trouver un modèle de série avec une seule motorisation. Réjouissons nous, même si les 160 cv semblent “inutiles”, l’important est d’arriver à des moteurs, y compris essence, de plus en… Lire plus »
Shok
Invité

s’ils continuent dans ce genre de desing je pense que les voitures de collections auront de l’avenir.

ccsiaix
Invité

Compte-tenu de edrtaines réactions, je pense que cette conversion d’une Dyane en Électrique peut vous plaire :

trimtab
Invité
Pour les ‘créatifs’ parmi nous: Un vrai excercise de ‘downsizing’: Prenons le ‘dymaxion car’ de Bucky (1933 ! s’il vous plait – le premier ‘monospace’ familiale et à 3 roues!). Faisons du ‘downsizing’ par un ‘brainstorming elegance frugale à outrance’ à la sauce 21eme siècle OVNI (Option Vehicule Non ICE), et ça donnerai ça ! Nous voilà encore dans le monde de tous ces véhicules ‘mutantes’ à ajouter à l’Apthera et d’autres Bug-E, qui vont être nos SUMO (Small Urban Mobility Option). (pour pasilleverte – Ce sont eux qui vont être les ‘deu deuches’ du future, non par ‘choix’ mais… Lire plus »
trimtab
Invité

Ca fait l’équivalent du 480 kms au prix 1 LITRE !!? comme je disait ‘downsizing’ mon c…….. La c’est du beaucoup plus avec beaucoup moins ! trimtab

Pastilleverte
Invité

très joli suppositoire, des qu’on aimerait…voir plus souvent

Sicetaitsimple
Invité
Le “brainstrorming trimtabien”, concernant les bagnoles, j’adhère! Ca ne va pas être simple pour autant… Comme beaucoup, un véhicule électrique avec 100km par jour me suffirait plus que largement au moins 300j/an. Donc au début, les flottes, les second véhicules. Ca fait déjà pas mal au moins en Europe. Ensuite, il faut developper les infrastructures de recharge. Pas trop dur dans les agglomérations, les parkings, ça permet d’augmenter la part des flottes et d’un certain nombre de particuliers… Après, à mon avis ça se complique car on attaque le véhicule unique. Pour être franc, je n’ai pas envie de perdre… Lire plus »
Sicetaitsimple
Invité

il fallait lire “consommerait” moins mais consommerait toujours… Les 300jours, c’est plutôt 330 pour j’imagine la plupart des véhicules particuliers.

trimtab
Invité
Point by point ! and Point to Point ! “Ca ne va pas être simple pour autant…” sicetaitsimple (!) ça se saurait ! En effet, et surtout de se ‘defaire’ de cette image vroomvroom performance testosterone de ‘la bagnole’ actuelle! “Ensuite, il faut developper les infrastructures de recharge……….” Ceci est en partie un faux problème car le plupart des ‘options’ mobilité éléctriques actuellement proposé ou ‘dans les tuyaux’ proposent une recharge ‘maison’ sur prise domestique standard. Certes pour les recharges rapides de vos parcours 400 ou 500 kms en est encore sur un temps assez ‘court’ mais imcompressible, demandant en… Lire plus »
Sicetaitsimple
Invité
La difficulté que j’évoque, c’est celle de la transition, de la montée en puissance..Comment on passe de quelque chose que certains pourront facilement gérer (le deuxième véhicule,avec un garage ou au moins une place de parking près d’une prise electrique ou les flottes), à quelque chose qui se généralise vraiment..Un ou deux millions de véhicules electriques en France, bien sûr, ca se fera si l’industrie automobile arrive à faire de bons produits à des coûts raisonnables (ce qui n’est pas encore gagné), c’est la suite que je sens moins. N’oubliez pas que beaucoup de particuliers garent leur voiture dans la… Lire plus »
Shok
Invité

Personellement un hybride rechargeable qui accepte plus ou moins plusieurs carburant (huile ou gazoil, ethanol ou essence ou meme fioul) je ne suis pas contre. c’est la que je vois l’avenir du vehicule electrique a plus ou moins court terme. l’avenir lointain est surtout de déporter l’allimentation des vehicules vers le reseaux. toujours est t’il que l’avenir des véhicules me semble estéthiquement moche. je n’etais pas encore né ( et loin de l’etre) mais selon moi les plus belles année de l’automobile (esthétiquement parlant) étaient les année 60-70.

wpDiscuz